Animation

« Mega Guillotine 2020 » : le clip qui fait tomber les têtes

+1+2+3+4+5

En plus du hashtag #guillotine2020 qui se propage en ce moment aussi vite que le coronavirus, un groupe de musique a développé le concept de « Mega Guillotine 2020 ».


Comme le hasthag #guillotine2020 qui dépeint la décapitation de la monarchie française et la vengeance des sans culottes (précurseurs anti-systèmes) «Mega Guillotine 2020» est aussi une provocation politique face à la prochaine élection américaine.

L’invention de cette «Mega Guillotine 2020» a été théorisée par l’utilisateur Twitter @Leyawn. Dans sa publication Twitter, la Mega Guillotine est décrite comme ayant la capacité de «loger jusqu’à quinze membres du Congrès en même temps». La chanson exprime la perte totale de confiance de Sean dans le système politique américain en faisant l’éloge de cette idée (tout le monde termine la tête coupé).

C’est évidemment satirique mais cela pose une question intéressante. Est-ce que si nous produisions le même clip « à la française » avec les têtes de Bernard Arnault ou de François Pinault, nous ne terminerions pas immédiatement en garde à vue ? Une question donc demeure, pourquoi et comment la liberté d’expression en France a t-elle été guillotinée ?



Mega Guillotine, I love you
Mega Guillotine, I’m rooting for you
We’re praying for you every day

Mega Guillotine, We love you
Mega Guillotine, We’re voting for you
We’re praying for you every day

Sean Bonnette: vocals, guitar
Preston Bryant: guitar, vocals
Kimya Dawson: vocals
Owen Evans: vocals, snare, taped accordion
Ben Gallaty: bass, vocals, bass drum
Mark Glick: vocals, tambourine
Thor Harris: bells, vibraphone

Recorded by Gabriel Sullivan at Dust & Stone in Tucson, AZ

Directed by Teenage Stepdad
Galerie
Publié le 25/05/2020