Cinéma

Women Create : Quand Youtube décide de promouvoir les femmes

+1+2+3+4+5

Google vient d’annoncer avant la Journée internationale de la femme (le 8 Mars) deux nouvelles initiatives pour mettre en lumière des nouvelles voix féminines sur YouTube. 50 vidéos ont pour le moment été produites.
La première est un partenariat avec les Nations Unies qui met en scène certaines créatrices de contenus féminins pour l’égalité des sexes dans une campagne d’action pour l’ONU et le second est un «programme de production mondial» qui met les femmes devant et derrière la caméra.

Le premier programme, filmé dans les studios Youtube Spaces a pour le moment, sélectionné 7 « youtubeuses » venues du monde entier pour célébrer 100 ans de  femmes qui se sont battues pour faire entendre leur voix.
Elle seront littéralement incarnées par les « youtubeuses » présentées comme la nouvelle génération de femmes.

En parrallèle Youtube a signé un partenariat avec le Geena Davis Institute on gender in media (Organisation à but non lucratif créée par l’actrice de « Thelma & Louise », « Tootsy », « Greys Anatomy », « Me,Him,Her » ) pour améliorer les représentations du genre dans les métiers du cinéma et créer plus d’opportunités pour les femmes.
Après la célébration des Oscars et la récente « rebellion » opérée par les femmes dans les domaines du cinéma et de la production Hollywoodienne, il est apparu comme une urgence de rétablir un équilibre entre hommes et femmes pour éradiquer les trop grands écarts, notamment salariaux.
Le but pour Youtube ( qui appartient à Google- il est de bon ton de le rappeler) étant de créer une « communauté » et donner envie aux jeunes femmes d’en faire partie et peut-être avoir la chance d’apparaître sur la plateforme…
Inutile de préciser que Youtube génèrera des contenus publicitaires sur ces mêmes contenus destinés à faire avancer « la cause » des femmes. On attends de voir comment vont être re-distribués ces bénéfices, qui vont être nous en sommes sûrs énormes au vu de ce qui se profile autour de ce nouveau business du « Girl Power ».

De Los Angeles à Londres,Tokyo, New York, Sao Paulo en passant par Berlin, il nous était impossible de ne pas souligner que PARIS reste une grande absente dans les capitales sélectionnées, en tout les cas pour le moment pas citée dans les communiqués et articles de presse. (c’est sûr qu’Enjoy Phoenix ou Garance Doré, youtubeuses les plus « bankables » de France ne donnent pas envie…)
La sélection des femmes «qui ont fait l’histoire » couvre évidemment une large gamme de sujets comme la science, la musique, la santé, l’ingénierie etc.

Le teaser est d’ailleurs assez évocateur. On y découvre des youtubeuses « connues » littéralement déguisées comme leur modèles dans lesquels on retrouve Frida Kahlo, Marilyn Monroe, Yoko Ono, la première femme aviatrice, ou encore la première femme millionnaire…

Dans le cadre du partenariat entre l’ ONU, les sept femmes « ambassadrices du changement »selon Youtube inciteront leurs fans à soutenir les questions entourant l’ égalité des sexes. Les recrues pour le programme sont Ingrid Nilsen (US), Jackie Aina (US), Yuya(Mexique), Taty Ferreira (Brésil), Hayla Ghazal (Emirats Arabes Unis), Louise Pentland (UK) etChika Yoshida (Japon).

Le programme inaugural des femmes dirigées par YouTube Spaces mettra en vedette les vidéos de Michelle Phan , GloZell, Ali Brustofski , Flavia Calina , Olhos de Nuvens , Ochikeron , mirellativegal et d’ autres.

Les directrices artistiques nommées par Youtube :  Anna Akana (États -Unis), Alexys Fleming (Etats – Unis), Julia Veiga Faria (Brésil), Em Ford (UK), Nilam Farooq(Allemagne) et Kuma Miki (Japon).

Le déploiement du programme a déjà commencé sur la chaine Youtube Spaces ainsi que sur toutes les chaines des créatrices sélectionnées.

On attend de voir les prochains contenus, mais pour le moment on reste très sceptiques…

Galerie
Publié le 04/03/2016