Art

La médiocrité du narcissisme moderne

+1+2+3+4+5

Les réseaux sociaux sont un miroir de notre époque, d’une génération. Un miroir peut-être déformant, en tout cas, peu dévalorisant.
Jenna Garrett a monté le Public Profile Project. Trois P qui font d’abord sourire, puis font réfléchir et enfin font peur. L’absence totale d’originalité est frappante. L’internet, le lieu de la liberté absolue n’échappe pas au besoin humain de conformisme. Humain, trop humain comme le dirait le penseur à moustache.
Sur internet, comme dans la vie, l’humain aime parler de lui, mais seulement de ses points communs, de ce qui le rattache à la grande communauté des homo sapiens contemporain. L’intérêt est dans le différent, dans l’unique, mais plus un message est largement diffusé pour l’orateur est en danger. Alors, on se contente de notre médiocrité.

Nous jouons devant nos miroirs. Nous ne jouons plus devant nos miroirs virtuels.
Galerie
Publié le 28/04/2014