Animation

Lana Del Rey, le début de la fin

+1+2+3+4+5

Un nouveau clip pour Lana Del Rey. Encore. On s’en lasserait presque.
Elle devait être le phénomène des années 2010, le visage du retour de la musique vintage. Et tout avait bien commencé. Oui, mais voilà, difficile aujourd’hui de la faire à l’envers à la nouvelle génération. Cette génération bercée à la com’, qui sent à mille lieues les coup fourrés.
Rapidement, Elizabeth Woolridge Grant (de son vrai nom) est perçue comme un objet marketing. Il faut dire que débarquent Adèle, la Londonienne au caractère frais et simple et à la voix cristalline (alors qu’il suffit d’écouter un live de Lana pour comprendre que…) et Gotye, le Belge. Et oui, les deux européens sentent bon le vrais, alors que la New-Yorkaise est aujourd’hui l’égérie d’H&M et multiplie les clips.
Dans la logique marketing, la Lana va devoir maintenant créer un scandale, s’acoquiner avec une star et réaliser une sexe tape.
S’il te plaît, Amy Winehouse, reviens !

Galerie
Publié le 21/07/2012