Art

Dog Show : Un homme bon a honte même devant un chien

+1+2+3+4+5

Ça reste une intrigue. Pourquoi énormément de photographes et réalisateurs sont obsédés par les chiens ? Est il aussi intéressant, si ce n’est plus, a immortaliser en images qu’un être humain ?
Pour la photographe Felicia Murray sans doute, elle a passé sa vie à les photographier. Sa dernière folie photographier en noir et blanc le premier jour du 138e concours canin de Westminster en 2014.
Pour le reste, ça se passe de commentaire.

1_BAL_D_ELSA_MAXELL_PARIS_JUIN_1952

01_Murray_Briard_Embrace

2_BAL_D_ELSA_MAXELL_PARIS_JUIN_1952

02_Murray_Japanese_Chin_Blow_Dryer

03_Murray_Afghan_Observed

04_Murray_Afghan_No_9

05_Murray_Afghan_in_Thought

06_Murray_Afghan_Primping

07_Murray_Afghan_Brushes

08_Murray_Whippet_Legs

09_Murray_Border_Collie_Reclining

10_Murray_Chinese_Crested_and_Mistress

11_Murray_Papillon_No_10

12_Murray_Chinese_Crested_Kiss

13_Murray_Miniature_Fox_Terrier_Kiss

14_Murray_Chinese_Crested_Patterns

15_Murray_Best_Friend_Poodle

16_Murray_Standard_Poodle_Jewels

17_Murray_Tibetan_Spaniel_In_Season

18_Murray_Tibetan_Spaniel_at_the-End_of_its_Leash

Entre le chien, et son maître, il n'y a qu'un saut de puce.
Jules Renard
Si le chien est le plus méprisé des animaux, c'est que l'homme se connaît trop bien pour pouvoir apprécier un compagnon qui lui est si fidèle.
Emil Michel Cioran
Galerie
Publié le 17/01/2015