Photographie

Joanne Leah : la peur d’être mangé vivant

+1+2+3+4+5

«Quand j’étais enfant, j’ai voulu explorer les bois derrière ma maison. Je me suis aventuré seul, le long d’un petit ruisseau. Un jour d’hiver, j’ai dévié de ma route habituelle. En marchant, j’ai entendu un homme crier. Une meute de chiens me courait après. Je me suis immédiatement laissé tomber sur le sol enneigé et j’ai fait semblant d’être mort. Je retenais mon souffle. Les chiens m’entouraient et me reniflaient. Je n’avais jamais ressenti ce genre de peur avant, la peur d’être mangé vivant ».

Joanne Leah

Captura-de-Tela-2015-09-18-às-12.01.47

Captura-de-Tela-2015-09-18-às-12.01.57

Captura-de-Tela-2015-09-18-às-12.02.09

Captura-de-Tela-2015-09-18-às-12.02.36

Captura-de-Tela-2015-09-18-às-12.02.44

DSC_1406-lightroom2

DSC_3870-lightroom

DSC_3949-lightroom

DSC_4211-lightroom

DSC_7288-lightroom

DSC_9486-lightroom

Joanne_Leah_01

Joanne_Leah_04

Joanne_Leah_05

Joanne_Leah_07

Joanne_Leah_08

Joanne_Leah_09

Joanne_Leah_10

Galerie
Publié le 30/09/2015