Mode

Maria Kochetkova : De danseuse classique à it-girl

+1+2+3+4+5

maria-kochetkova-4

Ne vous fiez pas aux apparences… Cette jeune femme aux allures de hipster New-Yorkaise ne vient pas d’ouvrir un énième restaurant veggie ou une boite de nuit faussement branchée au coeur de Brooklyn.
Maria Kochetkova, est une danseuse qui marche dans les pas des artistes les plus anti-conformistes de son temps.
Avec Maria, terminé l’image de la danseuse recluse ou ennuyeuse.
Née en 1984, presque 12 années consacrées exclusivement à la danse, elle s’intéresse aujourd’hui au cinéma, à l’art et, il suffit de la voir pour s’en douter, à la mode.
Maria Kochetkova et son petit corps (plus petit que la moyenne appréciée dans le milieu de la danse) est très volontaire. Issue d’une formation au ballet du Bolchoi, elle a souhaité rompre avec son traditionalisme et s’échapper vers l’Angleterre à 18 ans pour entrer au prestigieux Royal Ballet de Londres, qui ne renouvellera pas son année.
Ce qui ne l’empêchera de faire son premier voyage aux US en direction du ballet de San Francisco. La suite de l’histoire est écrite par sa personnalité, sa curiosité et son goût des autres.
Aujourd’hui principale danseuse du San Francisco Ballet ET de l’American Ballet Theatre elle est aussi en phase de devenir une véritable icône de la mode.
Ses tenues excentriques,  sa petite tête et ses lunettes immenses et  son petit monde de couleur dont elle s’est faite l’étendard ont tapé dans l’oeil des modeux américains.
De danseuse classique à it-girl, elle démonte les idées reçues comme elle enchaine les soirées fashion. De Romeo et Juliette à la jet Set , du Metropolitan Opéra à Jacquemus, Maria Kochetkova avance à petit pas vers une mouvance de nouveaux illettrés que l’on pourrait qualifier d’hors de propos .Il y a fort à parier qu’elle ne va pas tarder à être récupérée par le bloc soviétique mis en place en cachette à Paris actuellement…

Galerie
Publié le 05/05/2016