Art

Blowout, l’exposition en ligne qui prouve que la radicalité naît toujours de l’unité

+1+2+3+4+5

La radicalité naît toujours de l’unité. C’est ce que nous prouve la légendaire librairie gay de Los Angeles, aujourd’hui fermée, qui a le droit a une incroyable exposition hommage sous le nom de BLOWOUT.


En lien avec le documentaire acclamé par la critique Circus of Books de Rachel Mason, qui vient juste de sortir sur Netflix, l’exposition présente le travail de plus d’une cinquantaine d’artistes, accrochée de façon débordante dans la petite salle.



Plus de vingt artistes sont aussi visibles sur le site Web de la galerie et un programme vidéo a été exécuté simultanément sur le site Web et sur le compte Instagram @fiermangallery. 20% des bénéfices générés par l’exposition vont être reversés à des organisations soutenant les jeunes LGBTQ sans-abri.

Pendant plus de quarante ans, cette librairie a été un lieu de rassemblement pour les homosexuels de Los Angeles. C’était une plaque tournante pour la pornographie gay et un espace de réconfort pendant la crise du sida. Ce témoignage est la preuve physique du pouvoir révolutionnaire des gens qui se rassemblaient dans une pièce. La joie queer et la douleur indicible se répercutaient dans les quatre murs du magasin.



En 2020, alors que nous nous engageons tous collectivement dans le néologisme déconcertant de la «distanciation sociale», FIERMAN vise, avec l’aide de l’incroyable documentaire de Rachel Mason, à revendiquer un avenir dans lequel l’engagement physique interpersonnel reste primordial.

Prenez cette exposition comme un geste vers un avenir dans lequel nous pourrons nous cogner les épaules dans une galerie, un bar ou une librairie.

Galerie
Publié le 11/05/2020