Mode

Question [LVMH] OKLYN

+1+2+3+4+5

La clef du travail de STEVE OKLYN c’est cette idée de structure narrative qui fait que des éléments d’informations isolés ne sont pas signifiants en soi, il ne le sont que dans une structure plus globale.
Cette structure d’ensemble prend aujourd’hui la forme de questions. Que l’on peut voir comme un diagramme. Une sorte de cartographie qui fait apparaître les nouvelles communautés de pouvoir dans l’arène mondiale.
Pour en savoir plus nous avons posé quelques questions à STEVE OKLYN, c’était l’occasion ou jamais.

En conceptualisant un visuel très simple, avec la couleur bleu layette, tu mets en perspective le monde de la mode comme un univers hypothétique et illusoire, c’était bien l’objectif ?

L’objectif du travail intitulé: « Question » est de créer un doute quant à la nécessité de poursuivre un modèle non pertinent utilisé par les agents du monde de la mode pour surveiller (à travers le marketing) et contrôler socialement la nouvelle génération mondiale d’adolescents et de jeunes adultes.

C’est un strike pour le groupe LVMH, tu ne trouves pas cela étrange que leur seule réponse soit le silence ?

LVMH ne peut publiquement reconnaître cette position intellectuelle contre son système de contrôle social et mental. Si ils le font, cela prouve qu’ils ne sont pas seulement conscients des déclarations et des mesures stratégiques prises contre eux, mais qu’ils prennent au sérieux la menace face à leur position de pouvoir.

En déclarant que rien n’a été accompli dans l’existence humaine en portant les marques LOUIS VUITTON Homme, CELINE Homme, Berluti ou encore Dior Homme, tu montres la vacuité absolue des designers d’aujourd’hui. En toute transparence tu penses qu’ils savent au fond d’eux mêmes qu’ils fabriquent de la merde pour les nouvelles générations de jeunes ?

Je pense que Virgil Abloh, Hedi Slimane, Kris Van Assche et Kim Jones pensent faire partie de la génération millenial, même s’ils sont plus âgés, mais moins que leurs dirigeants. Les designers énumérés ici croient vraiment que leurs conceptions, leurs communications de marque, et les sources esthétiques ainsi que leurs collaborations sont l’expression la plus vraie de ce que cette ère peut offrir. C’est complètement délirant. Ils ne sont que les outils des entreprises pour lesquelles ils travaillent. Ce sont des employés qui ont des patrons. Leur chef numéro un étant Bernard Arnault.

La prise de conscience est malgré tout en train de s’accélérer, hier c’était #fuckhm et #fuckkering, on est en droit de se demander si demain ça sera #fucklvmh ?

J’ai stratégiquement dépassé la position «FUCK». En mettant en scène le NOGUCCISYMBOL, mon intention était de créer un symbole mondial pour boycotter intellectuellement toutes les marques «cool», notamment celles de LVMH et Kering. J’ai mis le virus « FUCK » en mouvement et maintenant je veux que le NOGUCCISYMBOL dépasse et transcende cela. Pour être intellectuellement révolutionnaire, il faut toujours aller de l’avant et être prêt à abandonner les positions antérieures.

Est-ce que cette dernière vocation à pour but d’être exposée dans une galerie d’art ?

J’aimerais voir la déclaration en quatre parties «Question» devenir publique. Plus le travail est visible et moins je le suis. C’est pour moi le scénario idéal.

Nous pensons que dans le futur les jeunes apprendront à chercher l’inspiration non pas à l’extérieur, mais en eux-mêmes. L’art le plus sincère du 21ème siècle sera une analyse critique indépendante. A l’image de ce que produit STEVE OKLYN finalement. C’est quoi la suite alors ?

Une nouvelle prise de conscience va naitre grâce à nos analyses et nos critiques des marques et de leurs agents, viendra ensuite le besoin pour les générations émergentes d’un engagement intellectuel en pleine conscience qui les amènera à n’avoir presque plus aucune implication avec des marques qui cherchent seulement à asservir leurs esprits et à prendre le contrôle de leurs engagements d’achat.
Le plus tôt la jeunesse comprendra qu’ils sont en plein milieu d’une guerre et qu’ils sont des combattants dans cette guerre intellectuelle et sociétale le plus vite le processus immergera les conglomérats de contrôle de l’esprit qui progressivement perdront leur pouvoir d’influence.
A ce moment précis, le contrôle exercé par ces groupes sur les adolescents et sur les jeunes adultes disparaîtra. LVMH est déjà au courant et les marques du groupe Kering sont déjà obsolètes et leur propagande est inefficace.
Ces personnes comprennent que l’achat, la discussion, l’examen et le port vestimentaire des produits de ces marques sont comme leurs messages, à savoir sans valeur et n’aboutissent à rien. L’énoncé « Question » a été créé pour agir comme un accélérateur du processus vers cette prise de conscience.

Nothing is accomplished by buying LOUIS VUITTON Homme.
Nothing is accomplished by discussing CELINE Homme.
Nothing is accomplished by reviewing Berluti.
Nothing is accomplished by wearing Dior Homme.
Our minds are now open.

STEVE OKLYN
433 Institute
Thimphu, Bhutan
April 14, 2018

1. By conceptualizing a very simple visual, with the blue baby color, you put the world of fashion in perspective as a hypothetical and illusory universe, that was the goal?
A. The objective of the work titled: "Question"
is to create doubt as to the need for the
continuation of an irrelevant model used by FASHIONWORLD operatives for surveillance [marketing purposes] and societal control
of the world's emerging generation of youth and young adults.
2. It's a strike for the LVMH group, do not you think it's strange that their only answer is silence?
A. LVMH publicly cannot acknowledge this intellectual position against their system of social and mind control. If they make any such
move it proves that they are not only aware
of the statements and strategic moves made against them but that
they are taking the threat to their position of power seriously.
3. LOUIS VUITTON Homme, CELINE Homme, Berluti or Dior Homme is the absolute emptiness of today's designers In all transparency do you think they recognize themselves in the new generations?
A. I think that Virgil Abloh, Hedi Slimane,
Kris Van Assche, and Kim Jones not only see
themselves as part of the millennial generation even though they are older but that they are also their leaders.
The designers listed truly believe that their designs, their brand communications, and their
aesthetic sources and collaborations are the truest expression of relevant
information in this era. This is completely
delusional. They are all tools of the corporations they work for. They are employees and with that role they have bosses. Their number one boss being Bernard Arnault.
4. The price of consciousness is still accelerating, yesterday it was #fuckhm and #fuckkering, we have the right to wonder if tomorrow it will be #fucklvmh?
A. I have strategically gone beyond the "FUCK" position. With the authorship of NOGUCCISYMBOL my intent was to create a global symbol to intellectually boycott
all "cool" brands especially the ones owned by LVMH and Kering. I set the "FUCK" virus in motion and now I want the NOGUCCISYMBOL to move beyond and transcend that earlier
algorithm. To be intellectually revolutionary one has to always be moving forward and ready to abandon earlier positions.
5. Is this last vocation to be exhibited in an art gallery?
A I would like to see the four part "Question" statement made public. The more visible the work is and the less visible I am is the ideal scenario.
6. We are in the future young people will learn to seek inspiration not externally, but in themselves. The most sincere art of the 21st century will be an independent
critical analysis. Just like this product STEVE OKLYN finally. An acquaintance of another in the world?
A. The basis for all my analysis and critique of FASHIONWORLD brands, protagonists, and their cultural viruses of mind control is the recognition of what I just described
is factual and with that awareness will come the need by the emerging generations of an intellectual engagement with their own consciousness and almost no involvement with the
brands that only seek to enslave their minds and take control of their purchasing commitments. The sooner the youth of the world understands that they are in the middle of a war
and that they are combatants in that intellectual and societal war the quicker the process will escalate where the mind control conglomerates will gradually lose their power to
influence. At that moment the systematic control of the world's youth and young adults will disappear. For the already aware LVMH and
Kering's brands are obsolete and their propaganda ineffectual. Those few understand that buying, discussing, reviewing, and wearing of those brand's products
and messages are without any value and accomplish nothing. The statement "Question" was created to act as an accelerant of the process towards that awareness.

STEVE OKLYN
433 Institute
Thimphu, Bhutan
April 13, 2018
Galerie
Publié le 14/04/2018