Art

O K L Y N Univers Lecture No.2 BUTTONS

+1+2+3+4+5

Après la première exposition SHROOMS en Juin 2019 chez NOBSHOWROOM pour introduire la première post-marque mystique et spirituelle au monde, O K L Y N revient pour une seconde exposition sous le nom de BUTTONS. Avec pour référence un mélange des pensées de Ludwig Wittgenstein, Bruce Nauman, Wim Wenders et Sam Shepard.

Le manifeste principal pour cette nouvelle exposition est le suivant : LE VRAI DESIGNER AIDE LE MONDE EN RÉVÉLANT LA VÉRITÉ MYSTIQUE
Le sujet de cette lecture est la genèse de la présence. Les cinq articles exposés (dans la première boite noir O K L Y N) 1. badge 2. briquet 3. chapeau 4. t- shirt 5. poster forme une brèche dans le flux d’informations du monde de la mode, où tout à coup ce n’est pas le passé, ni le présent qui font l’histoire. C’est le prochain futur.

Comme un hommage à Travis Henderson, Steve Oklyn explique : « LE DESIGN N’EST PAS UN ENSEMBLE DE DOCTRINE, MAIS UNE IMAGE MIROIR DU MONDE. LE DESIGN EST TRANSCENDANTAL. LA MYSTIQUE N’EST PAS CE QUE LE MONDE EST, LA MYSTIQUE C’EST UN TOUT. »

Effectivement, il y a pour cette deuxième collection quelque chose d’indicible qui est la Mystique symbolisé par une fleur de cactus sans épines plus connu sous le nom de peyotl contenant plusieurs alcaloïdes dont la mescaline, utilisée pour ses propriétés enthéogènes, psychotropes et hallucinogènes. Le peyotl est un retour à l’ancienne culture solaire. C’est une façon de retourner à la terre du Mexique pour chercher les bases d’une culture magique qui peut encore jaillir des forces du sol indien. Michaux disait que ce cactus provoque « l’impression profonde d’être à tout mystérieusement relié, l’impression profonde d’au-delà, d’à-jamais, l’impression profonde de vivre une vie extra- corporelle et hors du temps, de participer à l’Absolu, au Perpétuel ».

MAISON MARTIN MARGIELA + JOSEPH BEUYS = O K L Y N

Plus précisément, O K L Y N est une idée originale de Steve Oklyn et d’APAR.TV d’articles sélectionnés pour la vente qui sont une analyse intellectuelle de l’industrie de la mode. Steve Oklyn et APAR.TV ont naturellement créée un collectif qui s’appelle la Famille Oklyn et ont voulu collaborer avec NOBSHOWROOM parce qu’ils étaient pour eux comme des dealers qui les aide à vendre leur art.

C’était le lieu parfait pour mettre en scène la première expérience non-esthétique de l’industrie de la mode. O K L Y N est une série de processus et de procédures et non une marque a proprement parlé. Tous les articles sélectionnés pour la vente par NOBSHOWROOM sous le nom de O K L Y N correspondent directement aux informations qui ont été tirées de nos enquêtes pour former un ensemble de déclarations sous la forme d’algorithmes.

Les résultats [CODES] ont été utilisés comme matériel de recherche pour former cette collection. Tous les articles ont été examinés pour leur authenticité et approuvés pour la valeur d’échange par la Famille Oklyn. Même si ça peut porter à confusion, le vêtement devient à leurs yeux la plateforme la plus efficace pour diffuser leurs messages. A leurs yeux, ils entrent dans l’ère d’une nouvelle perception non-esthétique.

L’art, le design, la mode comme vous l’avez connu est passée. L’esthétisme pour eux c’est un trip bourgeois pour montrer son pouvoir. Tout le monde pense que l’art est le plus haut niveau de conscience mais en fait c’est juste le niveau moyen de la pleine conscience. La seule chose que fait l’esthétique c’est de créer des barrières sociales. Tout le monde pense vivre dans une société dont vous êtes les seuls à avoir les informations, alors qu’en réalité toutes les données sont disponibles aujourd’hui, il suffit de bien les associer.

Steve Oklyn et APAR.TV sont avant tout intéressés par la diffusion d’idées et veulent aujourd’hui atteindre le plus grand nombre de personnes possible. Ils veulent montrer que tout est en mutation. Ils produisent alors une sculpture sociale (la sculpture en tant que processus évolutif) qui montre comment nous façonnons le monde dans lequel nous vivons. C’est aussi une manière pour eux de vous montrer que le journalisme gonzo comme le nouveau journalisme a été remplacé par le journalisme prédictif. Par ces actions futuristes, progressistes et expérimentales, ils entament un processus de changement de régime. De la disruption à la destruction créative. L’ancien-régime du monde de la mode croit toujours au concept de disruption sans destruction. La disruption est une procédure du 20ème siècle.

Ce n’est plus un outil d’influence avec une pertinence profonde. L’infiltration par contre est un concept et un processus du 21ème siècle. C’est un outil stratégique invisible. Ils croient en l’infiltration si l’objectif est d’être dans la destruction créative. La disruption a créé une stagnation intellectuelle universelle. Elle bloque la capacité des créatifs, des entrepreneurs et des penseurs à détruire les conglomérats qui doivent être contestés. Autrement dit, avec O K L Y N ils signent aujourd’hui la mort de la disruption en la remplaçant ici par la nouvelle ère de la destruction créative. Vous l’avez compris, pour O K L Y N la disruption c’était le 20ème siècle. Le 21ème siècle sera à la destruction créative.

OK L Y N Univers Lecture No.2 BUTTONS
27 Septembre – 3 Octobre 2019
NOBSHOWROOM
43 Rue de Montmorency 75003, Paris
Galerie
Publié le 13/09/2019