Art

THE FRIEND BAR : ARNAQUE PASSÉISTE

+1+2+3+4+5

Il est étrange de lire un édito sur un lieu qui n’a pas encore été inauguré.
Mais l’ouverture prochaine de THE FRIEND BAR à Los Angeles en 2017 est un non-événement. Avant que la propagande ne commence, autant vous éviter de perdre votre temps…Andre Saraiva avec l’aide de l’artiste Kenny Scharf a vulgairement copié le style et l’esprit de Keith Haring et Futura 2000 en 1981. Ce qui n’est pas vraiment pertinent à l’aube de l’année 2017.

Cette nostalgie permanente est épuisante. Entre Olivier Zahm qui se prend pour Serge Gainsbourg et André Saraiva pour Futura 2000, le réchauffement culturel n’est pas vraiment sur le point de se refroidir.

Que cela soit écrit une bonne fois pour toute. Il n’y aucune crédibilité artistique dans le travail d’André et sa bande.

Recréer l’ambiance et l’influence culturelle de l’art bar du East Village à NYC en 1981 est une tentative délirante.
C’était il y a 36 ans et personne, aucun lieu ou aucune ville ne peut reproduire ce mode de vie.
En 2017, tout ce qui est intellectuellement pertinent se produit sous la scène visible. Le monde de l’art est dépassé. Au suivant. THE FRIEND BAR relève d’une nostalgie totalement stérile.

Galerie
Publié le 12/12/2016