Art

Le « Wikileaks du monde de la mode » s’expose en Mars 2018 à l’Espace Van Gogh à Arles

+1+2+3+4+5

Nous sommes très heureux de vous annoncer qu’APAR.TV organise enfin sa première exposition du 7 au 18 Mars 2018 à l’Espace Van Gogh à Arles. Un événement unique pour mettre en lumière la désintégration de notre culture avec en exergue une question simple : « La culture peut-elle commettre un suicide ? » Et une réponse tout aussi simple : « Oui. »

Nous démontrerons ici le caractère arbitraire du pouvoir social et par la même occasion comment le monde de la mode, comme toute forme de gouvernement, doit comploter pour survivre.

La structure narrative de l’œuvre que nous présenterons se déroulera pour le spectateur avec l’aide de la recherche Google. L’idée étant d’offrir une nouvelle forme de littérature expérimentale puisque c’est Google Search qui conduira la lecture et l’expérience de l’exposition.

Le processus pour le spectateur sera de comprendre qui sont les noms répertoriés qui ne lui sont pas familiers et surtout de savoir qui ils sont, et ainsi comprendre le schéma global des relations qui unissent – telle une copulation en chaine – les 500 personnes énumérées ci-dessous.
Autrement dit, il s’agira d’une carte ou d’un manuel pour déconstruire la propagande du monde la mode.

Vous l’aurez compris ce n’est pas uniquement une suite de noms que nous exposons, c’est un virus sous la forme d’une critique sociale qui démontre que le monde de la mode est une illusion hypothétique.

Nous alignerons donc 500 « personnages » comme un cryptage, un message codé écrit de façon très précise consistant à créer une perturbation du pouvoir en place.

Les listes possèdent un pouvoir inhérent.

La liste traditionnelle est hiérarchique, organisée par ordre alphabétique ou en utilisant un système numérique. Chez nous, aucune méthode d’organisation n’a été utilisé. Ces méthodes sont mise en œuvre par les puissants pour imposer et approfondir le contrôle des données.

Et c’est bien ce contrôle des données qui a plongé la culture contemporaine dans un état de dépression. Le sentiment d’une obscurité culturelle soutenue qui s’est accéléré avec l’introduction de stratégies de propagande du monde de la mode et de virus de contrôle de l’humeur.
La situation a atteint sa dernière étape: LE SUICIDE CULTUREL. Les jeunes esprits sont en situation d’overdose à cause des algorithmes.

Le réchauffement culturel se produit avec une vitesse alarmante. Personne n’en parle jamais mais nous pensons que cela entraînera un effondrement total de l’activité culturelle authentique. Le marketing a définitivement remplacé l’art.

Votre recherche d’une certaine liberté esthétique est devenue un algorithme contrôlé par des entreprises, codé pour rassembler l’intelligence des individus à des fins de surveillance sociétale et in fine à leur dépouillement total.
Ils savent tout de vous parce qu’ils ont créé des données qui sont devenues une partie intégrante de votre subconscient vous laissant penser que vous savez qui vous êtes.

Vous pensez ce qu’ils veulent que vous pensiez. Vous croyez ce qu’ils veulent que vous croyiez. Vous consommez ce qu’ils veulent que vous consommiez. Votre vie est un algorithme entièrement conçu, contrôlé et mise à jour, minute après minute, par ces élites.

Elles ont fait de vous un outil ou un instrument financier (au sens propre) dont elles peuvent retirer les gains à volonté.
Il vous sera très difficile de reprendre le contrôle de votre vie et de votre esprit. Vous faites partie de leur algorithme. Leur algorithme est invisible comme l’air que vous respirez.
Elles ont fait de leurs données une partie intégrante et organique de votre existence. Vous êtes maintenant l’algorithme.

Vos pensées, vos rêves, vos objectifs, vos besoins, votre vie redeviendront les vôtres une fois que vous commencerez à prendre conscience de ce qu’ils vous ont fait. Vous êtes actuellement sous leur contrôle. En fait, vous êtes devenus à cause de leur algorithme plus un programme organique qu’un être humain.
Ce n’est pas toi, c’est toi qui fais ce qu’ils veulent que tu fasses.

Comme l’explique d’ailleurs toute la famille OKLYN : « nous commençons à vivre authentiquement seulement quand le monde de la mode se termine, à son effondrement. Quand nous comprenons sa terrible nullité. Quand nous avons compris que c’était futile et sans importance de le soutenir. Y a-t-il un plaisir plus subtilement ambigu que d’assister à la ruine d’un mythe. »

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Cécile Montigny (cecile@apar.tv) ou Aurélien Poirson (aurelien@apar.tv) 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. En espérant d’ici là tous vous retrouver pour cet événement historique dès le 7 Mars à l’Espace Van Gogh à Arles.

We begin to live authentically only when FASHIONWORLD ends, at its collapse.
When we comprehend its terrible nullity. When we have understood that it was
futile to support it, that is was of no significance. Is there a pleasure more subtly ambiguous than to witness the ruin of a myth.
OKLYN FAMILY
Vals, Switzerland
December 13, 2017
Galerie
Publié le 18/12/2017