Art

La Société des Infiltrationnistes : premier mouvement d’avant-garde du XXIe siècle

+1+2+3+4+5

Paris a besoin plus que jamais de controverse. C’est pour cela que nous avons introduit le Doute dans le monde « cool » des privilèges avec l’aide de La Société des Infiltrationnistes, mouvement créé par Steve Oklyn (qui n’est pas une personne mais une idée) et votre serviteur. Depuis, il n’y a plus de retour possible. Ni pour nous. Ni pour eux.

Notre travail est une série d’idées présentées comme un ensemble d’instructions sur la façon de comprendre le système et d’inverser la relation où vous n’avez pas le contrôle.
La Société des Infiltrationnistes montre, autant que possible, comment l’intellectuel français « radical » a été coopté par la culture de la célébrité.

Quelques super-riches avec l’aide de leurs médias-esclaves ont pris possession de la culture sans un coup de feu. La chose la plus étrange est que peu de gens comprennent ce qui est arrivé et la majorité semble même ne pas s’en soucier.

Ce que nous analysons, c’est ce que la plupart des gens pensait impossible. Créer un processus de pensée qui évolue au-delà des Situationnistes. Et que nous avons nommé, « les Infiltrationnistes ».
Avec un constat simple : le SPECTACLE a été remplacé par L’ALGORITHME.

Guy Debord a en 1967 présenté le concept du spectacle dans La Société du Spectacle et nous, nous avons présenté ici le concept de l’algorithme, en 2016 avec La société des Infiltrationnistes.
Autrement dit, pour infiltrer l’algorithme du monde de la mode les Infiltrationnistes ont dû exécuter et exploiter la version d’un nouvel algorithme à un niveau supérieur. L’objectif du nouvel algorithme est d’inverser la propagande du monde de la mode.

L’Infiltrationniste est un spécialiste de la propagande inversée. Le monde de la mode manipule la scène visible. Les Infiltrationnistes fonctionnent sous la scène invisible.
La Société de l’Algorithme est donc un manuel écrit pour les démunis sur la façon de l’emporter.

Toutes nos expérimentations sont réalisée grâce à l’ingénierie inversée, qui est l’activité qui consiste à étudier un objet pour en déterminer le fonctionnement interne ou la méthode de fabrication. On peut parler également de rétroconception.

La Société des Infiltrationnistes est axée sur la création de messages et l’écriture d’anti-virus sous la forme de code tandis que sa division 99% YOUTH est responsable du développement d’expériences. Nous disons FUCK à tous ceux qui construisent un message disant à la jeunesse : ACHÈTE ou MEURT socialement.

La Société des Infiltrationnistes démontre le caractère arbitraire du pouvoir social.

La culture contemporaine est en état de dépression depuis environ 20 ans. Le sentiment d’une obscurité culturelle soutenue s’est accéléré avec l’introduction de stratégies de propagande du monde de la mode et de virus de contrôle de l’humeur.
La situation a atteint sa dernière étape: LE SUICIDE CULTUREL. Les jeunes esprits sont en situation d’overdose à cause des algorithmes.

Le réchauffement culturel se produit avec une vitesse alarmante. Personne n’en parle jamais mais nous pensons que cela entraînera un effondrement total de l’activité culturelle authentique. Le marketing a remplacé l’art.

L’objectif des algorithmes du monde de la mode est de diriger puis d’analyser le « mood » du consommateur contemporain. Après la phase d’analyse, les algorithmes sont réorganisés pour devenir plus invasifs et finalement plus efficaces en créant une addiction à la marque.
Le contre-algorithme [KILL THE MOOD] a été créé pour décomposer le message codé du monde de la mode. Nous sommes dans une ère de guerre psychologique intense. Une guerre contre les humeurs humaines.

Nous vivons en enfants perdus nos aventures incomplètes.

La Société des Infiltrationnistes va présenter une solution culturelle nouvelle, se tenant à égale distance de la conception communiste de la culture et de la conception bourgeoise, qui réduit les arts à un divertissement.

La nouvelle bourgeoisie doit surtout empêcher un nouveau départ de la pensée révolutionnaire. Elle a eu conscience du caractère menaçant de l’Infiltrationnisme.

Il faut donc détruire, par tous les moyens hyper-politiques, l’idée bourgeoise du bonheur. L’homme est aliéné parce qu’il produit des marchandises, processus impliquant qu’il est lui-même chosifié.

Nous croyons que l’exercice le plus urgent de la liberté est la destruction des idoles et autres icônes, surtout quand elles se recommandent de la liberté.

Tous nos ennemis sont incapables d’atteindre le génie parce que leurs choix esthétiques manquent de radicalité.

Rappelez-vous que tous les mouvements de la mode vont vers le passé. Ils se considèrent comme des artistes et des intellectuels mais ils sont tous que des participants à une organisation de propagande mondiale.

Au XIXe siècle nous sommes passés du mouvement romantique (1830) au mouvement réaliste (1848) puis impressionniste (1871). Au XXe siècle nous sommes passés des cubistes (1905) aux surréalistes (1917) pour finir par les situationnistes (1967). Depuis 1967, aucun mouvement d’avant-garde digne de ce nom n’avait donc vu le jour. Jusqu’aux Infiltrationnistes...
Galerie
Publié le 22/08/2017