Art

FAILURE Journal : Fashion Theory Criticism Politics

+1+2+3+4+5

Nous sommes heureux de vous présenter la naissance de notre nouveau Journal : FAILURE. Ce sont les nombreuses défaillances du système qui ont fait l’objet de ce journal. Nous n’allons pas ici raconter les réussites mais les échecs. A l’heure du tout algorithme il n’y a rien de plus humain que les échecs. L’intelligence artificielle ne faillit pas. L’humain si.

Avec FAILURE Journal, nous enquêtons sur la pollution intellectuelle. Nous archivons tous les crimes culturels commis en bande organisée. Ensuite nous les décortiquons. Les analysons. Et aujourd’hui nous sommes en mesure de les prédire. Nous anticipons les crimes culturels de demain. Et nous allons les rassembler pour vous dans FAILURE.

Le prix d’un sac Vuitton est criminel. Le marché de l’art est criminel. Un défilé Gucci est criminel. L’exil fiscal est criminel. Remplacer les librairies par des magasins de maquillages et de parfums c’est criminel. Fabriquer des vêtements par des enfants c’est criminel. Produire autant de publicités agressives c’est criminel.

A nos yeux, le crime capitaliste est le sujet culturel du nouveau siècle. C’est pour cela que FAILURE Journal agit simultanément comme un reporter de guerre, un enquêteur policier et un détective indépendant. Un Journal qui mélange la mode, la théorie, la critique et la politique. Édité depuis l’Institut 433 par Steve Oklyn qui n’y écrit pas une ligne, c’est les équipes de 99% YOUTH qui s’occupent des recherches théoriques et conceptuelles et les équipes d’APAR.TV de l’éditorial. Voici les couvertures des 4 premiers numéros. Nous en avons prévus 999.

Il était temps d’agir comme des reporters conscients face aux crimes culturels actuellement en cours en occident.

The system's many failures are the subject of this journal.
Galerie
Publié le 04/01/2019