Art

BREAK BAD 1 Spring 2019

+1+2+3+4+5

BREAK BAD est le nouveau ROLLING STONE. Une publication faite pour les nouvelles générations. Une publication pour défier l’autorité. Le numéro 1 est dédié à Alexandre Arnault, avec une extension autour de son père, son frère et sa sœur qui contrôlent l’empire LVMH. Pour présenter ce premier numéro j’ai voulu échanger avec son fondateur STEVE OKLYN.

Dans le nom de ce nouveau magazine BREAK BAD j’entends une référence à la série BREAKING BAD qui est en train d’ailleurs d’être adapté en film par Netflix, et j’entends aussi une référence linguistique plus urbaine, qui veut dire rejeter les normes sociales, abandonner les normes morales, défier les conventions, défier l’autorité et contourner les limites de la loi, je suis dans le vrai ?

Vous avez raison. L’émission de télévision américaine Breaking Bad a été nommée en référence au terme d’argot du sud-ouest: break bad.
You are correct. The American TV show Breaking Bad was named referencing the Southwestern slang term: break bad.

Quand vous déclarez sur la couverture de BREAK BAD qu’Alexandre Arnault est un algorithme designé pour contrôler la jeunesse mondiale, ça veut dire qu’il sera demain le nouveau prince français ? Est-ce lui qui contrôlera la culture et plus largement le monde de l’art occidental de demain ?

La position de Alexandre A. au sein de l’entreprise familiale Arnault [LVMH] consiste à parcourir le monde en tant qu’ambassadeur/virus de la culture des jeunes. Sa mission et son rôle chez Rimowa est de commissionner des créatifs avec un facteur de fraîcheur. Il sera bientôt rejoint par ses deux frères cadets Frédéric et Jean comme algorithmes de contrôle et de surveillance mondiaux de la jeunesse. Vous devez considérer un conglomérat axé sur les consommateurs du XXIe siècle comme un gouvernement poursuivant les mêmes objectifs. Je pense aussi [prédire] que leur vieille demi-sœur, Delphine, finira par devenir Chairwoman du Groupe Arnault. En pensant objectivement, GA/LVMH est un réseau de propagande mondial. LVMH contrôle le contenu des différentes éditions internationales et plateformes numériques de VOGUE. Remarque: Kering est également un acteur majeur. Le cycle des saisons de la mode est la forme ultime d’endoctrinement. Les boucles de produit et les collaborations permettent à la désinformation quotidienne de continuer. La mission éditoriale de BREAK BAD est de défier l’autorité. Alexandre Arnault n’est pas le symbole parfait de la créativité et de la liberté, mais de la défense des intérêts corporate des entreprises.
Alexandre’s position within the Arnault family business [LVMH] is to travel the world as their youth culture ambassador/virus. The mission of his role at Rimowa is to commission creatives with cool factor. He will shortly be joined by his two younger brothers Frederic and Jean as algorithms of global youth control and surveillance. You have to view a 21st century consumer focused conglomerate as a government with the same objectives. I also believe [predict] their older stepsister Delphine will eventually become Chairwoman of Groupe Arnault. Thinking objectively GA/LVMH are a worldwide propaganda network. LVMH controls the content of the various international editions and digital platforms of VOGUE. Note: Kering is also a major player. The fashion seasons cycle is the ultimate form of indoctrination. Product drops and collaborations keep the daily disinformation flowing. The editorial mission statement of BREAK BAD is to DEFY AUTHORITY. Alexandre Arnault is a perfect symbol of not creativity and freedom but corporate advocacy.

Pourquoi avoir décidé que BREAK BAD serait une publication trimestrielle ?

Le format du contenu est un journalisme d’investigation et de prédiction de forme longue pouvant nécessiter jusqu’à 20 000 mots pour un article. Il faut des mois pour rechercher et rédiger un essai avec ce niveau de précision, d’ampleur de détails et de sérieux.
The content format is long-form investigative and predictive journalism which can entail an article being up to 20,000 words in length. It takes months to research and write an essay with this level of accuracy, breadth of detail, and seriousness.

Pourquoi ne publier qu’une seule longue enquête par numéro ?

L’idée est de créer des essais qui influenceront les nouveaux penseurs du monde, et non les influenceurs. BREAK BAD Magazine joue à un jeu intellectuel long-termiste. Ce n’est pas un contenu jetable.
The idea is to create essays that will influence the world’s thought leaders not influencers. BREAK BAD Magazine is playing a long game intellectually. It is not disposable content.

Savez-vous déjà qui sera en couverture du numéro 2 ?

Je suis en train de décider entre Jonathan Newhouse, Chairman de Condé Nast et Kevin Ma, fondateur de Hypebeast.
I am deciding between Jonathan Newhouse the Chairman of Condé Nast and Kevin Ma the founder of Hypebeast.

Et dernière question, la plus importante de toute, parce qu’on me demande, jour après jour, où peut-on acheter le magazine THE FUCK ? Où peut-on acheter le Journal PUPPET ? Comment peut-on se procurer le 4 premiers numéros de FAILURE ? Et demain, on me demandera, mais où peut-on acheter BREAK BAD ?

Le magazine THE FUCK, le journal PUPPET et le journal FAILURE sont tous purement conceptuels. Chacun d’entre eux pourrait devenir une véritable publication imprimée et/ou numérique. J’ai commencé à penser à des plateformes de contenu vraiment indépendantes en 2010 avec NOT VOGUE et après presque une décennie de recherches esthétiques et de contenu, le projet le plus récent BREAK BAD me semble suffisamment convaincant pour en faire une réalité.

THE FUCK Magazine, PUPPET Journal, and FAILURE Journal are all at this point in time purely conceptual. Anyone of them could become a real print and/or digital publication. I started thinking about truly independent content platforms in 2010 with NOT VOGUE and after almost a decade of aesthetic and content research the newest project BREAK BAD I find personally compelling enough to make it into a reality.

 

STEVE OKLYN
433 Institute
Thimphu, Bhutan
February 18, 2019

Galerie
Publié le 18/02/2019