Révélations

La Vengeance des Stagiaires

+1+2+3+4+5

Aujourd’hui une panne énorme a eu lieu sur les sites de presse en ligne.
La société qui gère les abonnements pour tous les journaux et magazines a perdu l’ensemble de la base de données clients.
Impossible de facturer ou de contacter les clients !
Ce black out médiatique arrive sans aucune explication…en tout les cas, pas officielle.

Pour avoir été longtemps stagiaire j’ai gardé contact avec un collectif d’autodéfense.
Une sorte de syndicat de l’esclavage moderne qui sévit aujourd’hui dans nos contrées riches et civilisées.
Et en voyant cette panne j’ai immédiatement pensé a cette éventualité.

Un collectif secret de stagiaires vengeurs, qui s’introduit dans les entreprises parmi les stagiaires…
Et une fois l’esclavage constaté ils sabotent le navire de l’intérieur…
Pour vérifier mes suspicions j’ai pris contact avec eux.
Au téléphone le ton semblait vraiment différent de nos années insouciantes, mais un rendez vous été donné.

J’ai retrouvé mon contact dans un café parisien; de là nous avons marché de longues minutes où j’ai subi un interrogatoire sur tout mon parcours depuis notre dernière rencontre.
Une fois rassuré il m’a fait descendre par une plaque d’égout, nous avons ensuite longé une longue galerie technique aux murs couverts de câbles , tout au bout une autre trappe avec un accès qu’ils avaient eux-mêmes creusés au marteau piqueur.
Cet accès nous a permis de rejoindre le réseau des catacombes.
Et c’est là dans une salle remplie d’ossements que j’ai rencontré plusieurs membres du groupe d’autodéfense des stagiaires. J’avais vu juste !
Ils m’ont expliqué comment ça c’était passé :
Ils ont reçu plusieurs plaintes de stagiaires dans le milieu de la presse.
Pour harcèlement, pression, horaires sans limite et surtout aucune rétribution.
Du coup ils ont décidé de passer à l’action.

Ils ne m’ont pas précisé comment si ce n’est que ce n’est pas difficile de trouver un stagiaire, dans toutes les entreprises à tous les niveaux de pouvoirs…
Ils ont frappé là où s’est fait mal : vous ne nous payez pas vous ne le serez plus non plus !
Après notre rendez vous je pense à ces stagiaires qui ont accés aux serveurs gouvernementaux…et si les stagiaires devenaient les bolcheviks d’aujourd’hui ?

Galerie
Publié le 19/06/2016