Pictures

#GirlsGang : l’Instagram des chicanas des 90’s

+1+2+3+4+5

Ce compte Instagram est parti du désir de Guadalupe Rosales, une ancienne membre d’un gang de la banlieue de Los Angeles pour retrouver un être cher ayant écumé 45 ans de prison.

Son compte est vite devenu une base d’archives pour la communauté mexicaine et plus particulièrement pour les femmes appartenant à des gangs.

@veteranas_and_rucas est une exploration virtuelle du passé mais aussi un vrai outil qui leur permet de retrouver des amis proches.

La presse et les centres d’art ont vite saisi la valeur de ces archives pour la transformer en objet d’art sociologique. Une exposition a même été proposée, rassemblant photos, vidéos, musique et flyers par le UCLA’s Chicano Studies Research Center.

Ce qui est extraordinaire dans cette démarche, c’est qu’un simple compte Instagram, permet aux enfants et petits-enfants de cette génération d’en savoir plus sur l’histoire de leur famille. Au delà d’une nostalgie passéiste ou de l’aspect « fun » et vintage des images, ces photos sont un vrai témoignage pour la jeune génération, particulièrement pour les femmes.

Ultra-féminines et fortes, le mouvement des Chicanas à réellement favorisé la libération et l’autonomisation de la collectivité longtemps soumise à la domination masculine et la discrimination sociale.

On constate d’ailleurs en parcourant le compte qu’il y a pas mal de jeunes filles avec des bébés. La pauvreté et le taux élevé de grossesse comme accélérateur d’un désir d’autonomie et  les gangs comme reconnaissance sociale, voilà ce que vous allez trouver dans ce compte hors du commun.

Galerie
Publié le 15/03/2016