Clip

Du sens de l’image, Sacha Goldberger :

+1+2+3+4+5

Elevé dans une famille qui érigeait le décalage comme mode de vie, il n’est pas étonnant de retrouver Sacha Goldberger dès ses 21 ans chez CLM BBDO, l’agence de l’un des pontes de la publicité de l’époque, Philippe Michel. Durant près de dix-sept ans, il va diriger de nombreuses campagnes publicitaires d’abord au sein des plus prestigieuses agences, avant de voler en free-lance de ses propres ailes.

Adepte, donc, du décalage, il met un point d’honneur à cultiver la fantaisie non seulement dans sa profession mais aussi dans sa vie privée. C’est là qu’il puise l’idée qui motivera la publication de son premier ouvrage. En 2003, il découpe dans un livre et colle dans un cahier de brouillon des petites preuves d’amour. Le concept séduit et sort au Seuil.

Un nouveau livre, cette fois, sur des compositions pour annoncer la séparation, sort l’année suivante, nourri des photos qu’il prend pour l’occasion. Sacha Goldberger revient en 2007 en librairie avec ‘Made in Love’, consacré aux nouveau-nés.

Sa dernière série est consacrée à Mamika, sa grand-mère de 90 ans, mise en scène dans des situations loufoques. Des retouches et de la patine papier glacé à l’affectif qui se dégage naturellement des photos, le travail de Sacha Goldberger offre un regard singulier sur le 4ème âge : à la fois stylisé et complètement borderline.Extrait :

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_2

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_1

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_3

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_4

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_5

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_6

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_7

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_10

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_11

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_12

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_13

091203-sacha-goldberger.aspx_ss_image_14

www.sachabada.com

Galerie
Publié le 22/12/2009

Articles Similaires