Cinéma

Ringo : comédie hilarante et dérangeante

+1+2+3+4+5


Ringo est une comédie, ne pas se méprendre. Même si l’histoire au final un peu tragique se termine comme un constat amer sur la vieillesse, c’est définitivement le genre de film à ne pas prendre au sérieux.
Tourné en deux jours dans une chambre d’hôtel de l’Upper West Side à New-York, le film réalisé par Yaara Sumeruk n’est néanmoins pas bâclé. Une image parfaite, une narration extraordinaire et des rebondissements qui poussent le spectateur dans ses retranchements.
Ringo, c’est l’histoire d’une mère d’un certain âge qui décide de se payer un gigolo le temps d’une soirée. A mesure que « l’acte » se rapproche, elle prend une direction « perverse » qui l’incite malgré elle à demander au jeune homme de se comporter comme son fils.
Entre malaise et situation cocasse le film porté par deux acteurs exceptionnels pousse le bizarre jusqu’à l’absurde. Une réflexion humoristique du thème de la maman et la putain, plus que jamais a propos pour ces femmes esseulées et vieillissantes dont la féminité n’est plus qu’un vague souvenir.

 

Galerie
Publié le 17/04/2015