Cinéma

Inherent Vice : virtuosité formaliste avec P.T Anderson

+1+2+3+4+5

Pour ceux qui n’ont pas encore couru au cinéma hier pour découvrir le dernier film de Paul Thomas Anderson…
Voici le pitch du film, les trailers, et le superbe travail graphique de Steven Chorney.

« Los Angeles, 1970. Le rêve hippie est ébranlé par les folies de Charles Manson et une guerre traumatisante au Vietnam. Doc Sportello est un détective privé d’un genre particulier : il vit sur une des plages de la ville, est un adepte du joint bien roulé, et, à l’occasion, du trip intersidéral à l’acide. Avec son meilleur ennemi, le flic Bigfoot, il enquête sur l’étrange disparition du milliardaire Mickey Wolfmann. Tous deux ont de bonnes raisons de vouloir tirer au clair cette affaire… »

« Inherent Vice, » est le septième long métrage de Paul Thomas Anderson et la première adaptation cinématographique d’un roman de Thomas Pynchon.
On y reviendra bientôt.

Benicio

Eric-Roberts

Hong-Chau

Inherent_vice_cover

INHERENT-VICE-bannière-NEUTRE-Paul-Thomas-Anderson-Joaquin-Phoenix-Go-with-the-Blog

IV title

Joaquin

Katherine-WaterSton

Martin-Short

Owen-Wilson

Reese-Whiterspoon

z-INHERENT-VICE_120_WEB

Galerie
Publié le 05/03/2015