Cinéma

Bret Easton Ellis signe un film faussement décadent pour l’Opéra de Paris

+1+2+3+4+5

Bret Easton Ellis n’arrive plus vraiment à écrire. Alors il s’essaye pour passer le temps à la réalisation. Du clip au court-métrage en passant par l‘adaptation de comédie musicale, il dit oui à tout en ce moment. La crise de la cinquantaine sans doute. La lucidité de ne plus être jeune, lui qui a su pourtant conquérir il y a 20 ans toute la jeunesse du monde occidentale.
Aujourd’hui, pour montrer qu’il lui reste un peu de jus il ressert ses classiques faussement décadents dans un film pour l’Opéra de Paris. Son idée ?

« J’ai voulu faire quelque chose d’un peu humoristique, confronter le film et un morceau d’opéra. Je ne pense pas avoir choisi une thématique différente de ce qui m’attire d’habitude : il y a un peu de décadence mais le film ne se prend pas trop au sérieux ». Si un peu quand même et c’est bien son problème.

DÉCOUVRIR AUSSI :

BRET EASTON ELLIS : TWITTO PSYCHO

BRET EASTON ELLIS S’ESSAYE AU CLIP

LES AMÉRICAINS SCÉNARISENT EN MUSIQUE LEUR PROPRE DÉCADENCE

LA SÉRIE TÉLÉ DE BRET EASTON ELLIS

BRET EASTON ELLIS IS NOT OK

« Figaro » by Bret Easton Ellis

Figaro est un film comique inspiré par la musique du Barbier de Séville. Un chanteur d’opéra perd sa voix pendant une répétition et part dans une nuit de débauche, avant de revenir et d’être capable de chanter.
Figaro is a comedic film inspired by the music of The Barber of Sevilla. An opera singer loses his voice during rehearsal and goes through a night of debauchery, before coming back and being able to sing.
Galerie
Publié le 04/03/2016