Ads

Voici les 8 premiers milliardaires qui profitent de la pandémie pour s’enrichir comme jamais

+1+2+3+4+5

C’est historique. L’économie virtuelle vient de détruire l’économie réelle en moins d’un mois. Et une importe étude américaine vient de prouver que la valeur nette de seulement huit milliardaires américains – qui sont maintenant appelé les « profiteurs de la pandémie » – a bondi de plus d’un milliard de dollars en 2020.


Alors que le taux de chômage explose partout en occident, accéléré par la pandémie, les milliardaires eux s’enrichissent à un niveau sans précédent. Cette nouvelle classe sociale connaît une augmentation de richesse au delà du réel.

Selon la nouvelle étude Bonanza 2020, entre le 18 mars et le 10 avril, alors que le taux de chômage américain s’approchait des 15%, la richesse des milliardaires américains a elle augmenté de 282 milliards de dollars, soit près de 10%. En un mois de pandémie la richesse des milliardaires américains est déjà supérieure à leurs niveaux de 2019.

L’augmentation de la richesse de Jeff Bezos est sans précédent dans l’histoire financière moderne. Au 15 avril, sa fortune avait augmenté d’environ 25 milliards de dollars depuis le 1er janvier 2020. 25 milliards de dollars en moins de quatre mois, c’est plus que le produit intérieur brut du Honduras, qui était de 23,9 milliards de dollars en 2018. De quoi rendre fou de jalousie Bernard Arnault, Vincent Boloré, Patrick Drahi, Xavier Niel ou François-Henri Pinault.



Dans le détail, entre le 1er janvier 2020 et le 10 avril 2020, 34 des 170 milliardaires les plus riches du pays ont vu leur richesse augmenter de plusieurs dizaines de millions de dollars. Je suis en train de faire exactement la même étude en France avec l’aide de la MLF [Mark Lombardi Faction]. Et c’est similairement la même chose. J’attends les derniers chiffres post-covid-19 pour pouvoir la rendre publique.

En attendant, il est déjà officiel que huit de ces milliardaires ont vu leur valeur nette augmenter de plus d’un milliard de dollars. Voici, en attendant le top 10 français, le top 8 américains. C’est toujours bon de les nommer un par un.

1. Jeff Bezos (Amazon)
2. MacKenzie Bezos (Amazon)
3. Eric Yuan (Zoom)
4. Steve Ballmer (Microsoft)
5. John Albert Sobrato (immobilier Silicon Valley)
6. Elon Musk (Tesla et SpaceX)
7. Joshua Harris (Apollo Global Gestion)
8. Rocco Commisso (Mediacom)

Le rapport publié sur Inequality.org par les experts Chuck Collins, Omar Ocampo et Sophia Paslaski examine en parallèle plusieurs autres tendances à plus long terme:

Entre 1990 et 2020, la richesse des milliardaires américains a grimpé de 1130%, soit une augmentation plus de 200 fois supérieure à la croissance de 5,37% de la richesse médiane américaine au cours de cette même période.



Entre 1980 et 2018, les obligations fiscales des milliardaires américains, mesurées en pourcentage de leur richesse, ont diminué de 79%.

Entre 2006 et 2018, près de 7% de l’augmentation réelle de la richesse américaine est allée aux 400 ménages les plus riches du pays.

Chuck Collins, Omar Ocampo et Sophia Paslaski font un certain nombre de recommandations pour garantir que cette pandémie n’entraîne pas une nouvelle concentration de la richesse et du pouvoir des milliardaires. Ce qui inclus:

1. Mettre en place un comité de surveillance de la pandémie de profit qui va au-delà de la surveillance des fonds de relance.

2. Décourager la dissimulation de richesses en adoptant la loi sur la transparence des entreprises.

3. Imposer une surtaxe d’urgence de 10% sur le revenu des millionnaires.

4. Libérez un stimulus caritatif pour exiger le versement de fonds conseillés par les donateurs et un versement d’urgence de 10% pour les fondations privées pendant trois ans.

5. Rendre l’ impôt successoral fédéral plus progressif et instituer un impôt sur la fortune.

6. Arrêtez le système mondial du shadow banking, de l’exil fiscal et des lieux de concentration pour dissimuler ses richesses.


Galerie
Publié le 25/04/2020