Ads

Le spot choc qui nous alerte sur la banalisation du harcèlement sur les réseaux sociaux

+1+2+3+4+5

Quand notre publication contre l’évasion fiscale a dépassé les 300.000 vues en deux jours, nous avons compris qu’il était en train de se passer quelques chose d’important. Une prise de conscience citoyenne. Comme un ras le bol généralisé. Tout le monde est contre l’évasion fiscale et pourtant aucun pouvoir politique ne bouge le petit doigt…
Mais grâce à la diffusion de ce film choc, nous avons reçu des centaines de messages, tous plus touchants les uns que les autres. Jusqu’au film « SeulFi » du réalisateur et comédien Philippe de Monts qui a voulu alerter sur la banalisation du harcèlement sur les réseaux sociaux. Et chose rare, il a signé ce spot de sa propre initiative.

A l’heure où beaucoup de réalisateurs courent après la moindre compétition publicitaire dans l’espoir d’un peu de visibilité, certains ne pensent pas à jouer dans la course égotique ou dans la recherche inexorable de l’appât du gain, mais seulement au message qu’ils vont pouvoir délivrer. Et c’est ce qu’à produit Philippe de Monts, avec les moyens du bord. Une mise en scène pourtant frontale, sans passer par quatre chemin qui doit alerter demain le plus grand nombre sur ce qu’il se passe depuis bientôt une décennie sur les réseaux sociaux.

La frontière entre le réel et le virtuel est fragile.

40% des élèves témoignent avoir été agressés en ligne.

SEULFI est un spot qui nous alerte sur la banalisation du harcèlement sur les réseaux sociaux.



La lutte contre le cyber-harcèlement doit être intégré dans la politique de prévention et de lutte contre le harcèlement à l’école.

Dans ce contexte, celui de toutes les affaires de harcèlement et du 25 novembre, journée contre les violences faites aux femmes, Philippe de Monts a pris l’initiative de réaliser ce spot de prévention qui est déjà relayé abondamment sur les réseaux sociaux et compte déjà des milliers de vues.

Nous vous invitons à relayer le film.
Galerie
Publié le 16/11/2017