XxX

Nathalie Bagarry : To bite or not to bite ?

+1+2+3+4+5

A l’heure où un artiste contemporain, se fait agresser pour la création d’une sculpture ressemblant à un « plug anal », (sculpture tant controversée qu’elle a été obligé d’être retirée de la Place Vendôme), on a déniché pour vous une artiste qui va encore donner du grain à moudre aux détracteurs fanatiques de ce pauvre Paul Mc Carthy.
Elle s’appelle Nathalie Bagarry, et sa dernière série de photos, « les corps sincères », met en scène le sexe masculin dans sa réalité la plus sincère. Sans tabous ni clichés elle regarde là où l’homme ne fixe jamais son regard trop longtemps lorsqu’elle est inactive.
Fatiguée et las de photographier les regards à travers ses anciennes galeries de portraits, elle a décidé de montrer en gros plan, les sexes des hommes dans leur réalité quotidienne. Elle met alors, à nos yeux, en scène une phrase célèbre de Francis Picabia :  » « Notre phallus devrait avoir des yeux : grâce à eux nous pourrions croire un instant que nous avons vu l’amour de près.  »

6a00e54f964f22883401b8d07abf7a970c-800wi

6a00e54f964f22883401b7c6f0c6d0970b-800wi

6a00e54f964f22883401b7c6f0c6bb970b-800wi

6a00e54f964f22883401b8d07abfbd970c-800wi

6a00e54f964f22883401b8d07abfb3970c-800wi

6a00e54f964f22883401b8d07abfef970c-800wi

6a00e54f964f22883401b8d07abfeb970c-800wi

6a00e54f964f22883401b8d07abfc8970c-800wi

"Le phallus en ce siècle devient doctrinaire".
Henri Michaux.
Galerie
Publié le 21/10/2014