Pictures

Los Angeles sous l’œil des filles de joie « de deux à dix dollars »

+1+2+3+4+5

Les prostituées ont toujours fasciné. De tout temps. Et beaucoup de photographes ont essayé, chacun à leur manière d’immortaliser les dames de joie.
Le photographe Scot Sothern prend le parti de nous montrer des chambres de motels sombres et sans âme avec à chaque fois un portrait sans concession de prostituées dans les années 80.
Des filles comme il le dit lui même « de deux à dix dollars », loin donc de la call girl de luxe. Mais pour Scot Sothern la vraie beauté a toujours été intégrée à un élément de mélancolie. Et à voir sa série, il a sans doute raison.

Galerie
Publié le 23/12/2014