XxX

C’EST LA FIN DU MONDE

+1+2+3+4+5

C’est la fin du monde. Effectivement. A la première écoute du titre chanté et écrit par ce que l’école de la république a crée de mieux, en un mot, une de nos fiertés nationale, un morceau de notre patrimoine contemporain, une prochaine ligne inéluctable dans nos dictionnaires, vous l’aurez deviné, il s’agit bien évidemment de l’animateur Cauet, le seul, l’unique. L’irremplaçable. A part peut être par Cyril Hanouna qui lui aussi sous l’influence de Gangnam Style publie un clip sobrement intitulé « la danse de l’épaule, Hanouna Style ». Tout le monde fait n’importe quoi devant n’importe qui et plus personne ne sourit.

Est-ce le syndrome de la crise de la quarantaine pour Cauet ? S’offrir un clip vulgaire à la place d’une grosse moto, pourquoi pas. Mais dans ce cas là il faut s’offrir avec les services d’un parolier parce qu’on attend un peu plus d’un homme qui est arrivé au milieu de sa vie que “Je m’en fous de tout. Je fais des choses immondes. Parce-que dans quelques jours, c’est la fin du monde. C’est la fin du monde. […] Ouais, c’est la fin du monde”.
Profiter de l’ignorance d’adolescent est une chose, abuser de leur illettrisme en est une autre. Même sous le prétexte d’un amour pour l’humour potache, on ne peut pardonner ce couplet : Comme l’ont prédit les Mayas/Dans quelques jours c’est la loose/Toi et moi on s’ra plus là/J’vais tout envoyer balader à commencer par la belle-mère/Et son renard empaillé que j’lui ai mis dans le derrière/Envoyer chier ma femme Christine/Ensuite je me suis tapé la voisine/Ensuite une autre voisine/Et encore une autre voisine/Dans la foulée, j’me suis même tapé ma cousine.

Galerie
Publié le 27/11/2012