Ads

Un nouveau modèle publicitaire sur Zillion TV ?

+1+2+3+4+5

Zillion TV propose au téléspectateur de constituer son propre « panier » mélangeant différents programmes à travers le monde et de choisir lui-même la publicité qu’il regarde – avec un système qui permet aux annonceurs de le savoir…En effet, Zillion TV va rendre les programmes TV, les films, la musique et les vidéos, disponibles aussi bien en paiement à la séance ou en VOD financé par la publicité. A la fin de l’année, le service offrira environ 15 000 programmes télévisés et films en streaming…Son fondateur, Mitchell Berman a participé à la création de HBO, à l’époque où personne ne croyait à la télévision à péage. Pour ce visionnaire, la télévision traditionnelle a vécu et il s’agit de remettre le téléspectateur au centre. Son idée est proche de celle d’Hulu TV : proposer une plateforme VOD destinée à l’écran du salon cette fois. Son « décodeur » (gratuit) n’est qu’une boîte vide puisqu’ici encore, aucun téléchargement n’est requis. (Cf : La tv de demain)

Zillion TV from Jacob Baas on Vimeo.

A terme, Zillion TV aimerait d’ailleurs voir son logiciel intégré aux écrans de télévision et négocie en ce sens avec les constructeurs, nous apprends le blog momento. Pas de location de décodeur, pas d’abonnement… Le business model est inédit. Le téléspectateur aura le choix entre payer l’émission, la série ou le film qu’il souhaite voir – Zillion TV a signé des accords avec tous les grands réseaux US : Universal, Disney, Fox, Warner… – ou regarder des spots publicitaires, ciblés en fonction de renseignements donnés à Zillion.

En pratique comment ça marche ?

Il y a trois façons de regarder un programme sur Zillion TV :

– Ils peuvent louer le contenu comme sur Netflix ou Blockbuster ou encore Apple TV, à des prix allant de 99 centimes à 3.99 dollars.

– Certains contenus vidéo seront disponibles pour l’achat. Le service Zillion TV a crée un verrou numérique pour que le contenu soit prêt à démarrer et s’interrompre à tout moment dès que l’utilisateur le décide. Il n’y a pas d’enregistrement, de disque dur, tout est installé au cœur du réseau. « Tout tourne autour de la télévision. Le but n’est pas d’apporter l’Internet dans la télévision mais plutôt celui de fournir une expérience télévisuelle plus divertissante. » annonce l’ingénieur chef Mike Catalano.

– En plus des possibilités de location et d’achat, les consommateurs peuvent avoir de la vidéo à la demande, financée par la publicité. Les consommateurs pourront donc regarder des contenus vidéo gratuitement, financés par la publicité, qui pourra être choisie par les utilisateurs.

Galerie
Publié le 06/07/2009