Clip

Quand les Pussy Riot atomisent Vladimir Poutine et Iouri Tchaïka

+1+2+3+4+5

Vladimir Poutine va devenir fou en découvrant la nouvelle création des Pussy Riot. Il est l’homme le plus riche du monde et pourtant il n’arrivera pas à les faire taire. Il arrive à démolir des peuples entier en une semaine mais les Pussy Riot sont intouchables, plus sa haine augmente, plus leurs pouvoirs se décuplent.
Le groupe féministe anarcho-punk a donc produit un nouveau clip, nommé « CHAIKA », en référence au procureur général de la Russie, Iouri Tchaïka, qui a comme Poutine des liens directs avec la mafia russe, et s’est enlisé dans la corruption.
Comme la situation en Russie a empiré depuis la révolution en 2012, les Pussy Riot explique qu’aujourd’hui « si un juge acquitte quelqu’un, ses collègues commencent immédiatement a le soupçonner d’avoir été soudoyé. Ce qui est partiellement probable, après le juge sera congédié parce que ses supérieurs seraient étonnés qu’il ou elle aurait pu accepter un pot de vin et ne l’aurait pas partagé avec eux. Ceci est la raison pour laquelle le taux d’acquittements dans la Russie est de seulement 0,4 pour cent. »
Encore une déclaration que va adorer le KGB qui a depuis toujours dans le viseur les Pussy Riot qui vont même jusqu’à rajouter :

les autorités russes ne peuvent même pas définir leur propre esthétique, nous avons donc dû les aider.

Découvrir aussi :
+++ PUSSY RIOT – REFUGEES IN
+++ LES PUSSY RIOT S’ATTAQUENT À LA MUSIQUE AVEC UN PREMIER CLIP PUISSANT

What needs to happen in order to counter this corruption—both from within Russia and from the international community?
1) The refusal to participate in corruption
2) The unveiling of evidence that proves the existence of many different kinds of corruption
3) A bottle of vodka

Nadya Tolokonnikova.
Galerie
Publié le 03/02/2016