Révélations

Le premier robot sexuel au monde qui parle, apprend et ne dit jamais non, coûte 15.000$

+1+2+3+4+5

L’industrie techno-porno pèse plus de 30 milliards de dollars. Tous les industriels sont donc sur le coup pour offrir le robot sexuel le plus performant possible grâce à l’intelligence artificielle. Et c’est certain que ce sera le blockbuster de demain.

Mais rentrons directement dans le vif du sujet. Imaginez une femme-robot coutant 15.000$ qui parle, apprend et ne dit jamais non. Ça vous semble impossible ? Pourtant ça y est, elle existe. Elle s’appelle Harmony et elle est née à l’usine Abyss Creations à San Marcos en Californie.

Il est donc aujourd’hui possible d’avoir des relations sexuelles avec des machines avec l’arrivée de ce premier robot sexuel.
Autrement dit, d’ici vingt ans il sera possible de vivre une histoire d’amour avec un robot. Ils vont devenir de plus en plus romantiques, attrayants et sexuellement désirables.

Mais revenons à notre premier cas d’école. Harmony. Elle qui sait sourire, cligner des yeux et qui bien sûr n’aura jamais de migraine pour assouvir toutes vos folies. Elle sait en plus, ce qui ne gâchera rien à l’affaire, citer Shakespeare et raconter des blagues (plus ou moins drôles). Elle n’oublie jamais votre anniversaire, elle sait ce que vous aimez manger et peut tenir une conversation littéraire ou cinématographique.

Harmony c,’est l’aboutissement de 20 ans de travail. Le modèle actuel, avec une tête robotique, améliorée par l’AI sur le corps d’une RealDoll, coûte malgré tout 15.000 $ et sera en vente dans le monde entier dans quelques semaines. Bien sûr les précommandes explosent déjà.

Son créateur a pensé Harmony comme docile et soumise, construite comme une star du porno et toujours disponible à faire l’amour. Entièrement personnalisable, avec 14 styles différents de lèvres et 42 options de tétons différentes, Harmony sera le rêve de demain des hommes sexuellement frustrés ou célibataires devant l’éternel.

Aujourd’hui, quand son créateur lui dit « Tu es stupide », Harmony répond, « Je me souviendrai de ce que vous avez dit lorsque les robots prendront le dessus sur le monde ».
Quand il lui demande : « Pouvez-vous me dire une blague? » Elle répond directement : « Comment appelez-vous quand un poulet voit une salade? Salade César au poulet. »
Et dire que tout ceci n’est pas une vanne. C’est notre nouvelle réalité. Il nous semblait donc bon de vous en informer avant qu’il ne soit trop tard. Et si vous êtes avide d’un bon coup facile, il serait temps d’ores et déjà de mettre en scène Harmony pour un film ou une série qui cela va de soi dépasserait tout principe de réalité…

Le P-DG d'Abyss Creations, Matt McMullen. explique qu’il a lancé le projet Realbotix visant à intégrer des technologies émergentes à l'art de la poupée en silicone grandeur nature avec trois composantes principales : l'intelligence artificielle, la robotique et la réalité virtuelle. Elle permettra à l'utilisateur de créer une intelligence artificielle avec une personnalité unique ainsi qu'un modèle 3D personnalisable sur écran. L'avatar pourra alors interagir grâce à la reconnaissance vocale et apprendra à connaître l'utilisateur suivant ses interactions et se souviendra des faits clés. Ainsi sera créée une simulation engageante d'une relation. Plus l'intelligence artificielle apprendra de ces interactions, meilleure sera l'expérience.
Galerie
Publié le 18/05/2017