WEB

PiggyBankGirls : La banque des cochonnes

+1+2+3+4+5

Je suis tombé sur un site incroyable : http://www.piggybankgirls.com/
Une gentille fille cherche à faire financer des vacances à la mer pour ses vieux parents.
Une jeune mère veut se faire refaire la poitrine; celle-ci a besoin qu’on répare sa voiture , une autre a juste besoin d’un nouvel Iphone…

Les demandes sont toutes autant personnelles que légitimes et la méthode de financement complètement dans l’air du temps :
il s’agit bien sur de crowdfunding.

Vous l’aurez compris ici on n’est pas sur kickstarter, donc pas question de recevoir une version betâ d’un gadget passablement inutile; ou un t-shirt avec le super logo d’une start-up qui n’est pas encore née.

No,n ces jeunes filles vous proposent un tout autre service. Bien plus personnel; plus proche de l’utilisateur, une relation quasi intime…
Mais virtuelle.

En proposant cet article la rédac-chef m’a conseillé un titre racoleur du genre le “crowdfunding des putes”.

Alors là non je m’insurge !
Si je fait ça, comment je vais convaincre mon mec que je vais m’y inscrire ?
Déjà traduire le nom du site en français est suffisamment risqué : “la banque des petites cochonnes”…

Imaginez que vous avez eu un enfant, votre premier enfant…
Vous avez pris du poids; des cernes et probablement la poitrine qui tombe.
Et là dessus votre mari vous balance des pics pour que vous arrêtiez de bouffer du chocolat en pleurant sur votre canapé parce que vos copines balancent des photos d’elles en bikini sur la plage à Kho Pan Gan…

Ce site va vous permettre de lui faire ravaler sa cravate, et sans doute plus encore.
Car grâce à ce site vous aurez toute la liberté de vous faire financer la venue d’un beau coach à domicile pour votre gym du matin. Et pourquoi pas une chirurgie esthétique dans un laboratoire de stars ?
En échange, chacune décide ce qu’elle balance en photo ou vidéos pour remercier leurs généreux donateurs.
Certaines préfèrent envoyer quelques culottes sales ?
La bonne blague, votre machine à laver tourne non stop, ça ne lui fera pas de mal.

Le rapport de la femme à son image est un concept passionnant mais mystérieux pour un homme.
Il faut comprendre que c’est son corps qu’on lui a aliéné au travers d’un univers médiatique machiste omniprésent.
Les filles d’aujourd’hui se prennent en selfie et si ça vous semble ridicule c’est pourtant un acte important, majeur même, dans la société d’aujourd’hui et l’Histoire de la femme en général. C’est leur façon de reprendre position dans cet univers médiatique.
De ne plus subir l’image de la femme idéalisée « photoshopée ». Mais d’agir en publiant sa propre photo, sa propre image !
Certaines aiment poser nue ? c’est un acte féministe ! une façon de libérer son corps des complexes et du regard que les autres lui imposent.

La liberté de la femme s’est toujours associée à une réapropriation de son corps dans la société.
Dans les années 60 les jupes ont commencé à raccourcir aussi rapidement qu’elles prenaient leurs indépendance dans une société alors très machiste.
Aujourd’hui le monde est toujours un monde d’hommes mais les femmes se sont encore une fois de plus dévêtues pour défendre leurs droits.
Leurs droits de représenter leur propre image à leur façon.
Les Femens en sont sans doute l’exemple le plus significatif de notre époque : il n’y a plus de jupes, mais leurs revendications sont toujours d’actualité.
A contrario, aujourd’hui certaines se couvrent d’un voile, voir carrément d’une burka intégrale. Comme leurs consœurs qui se déshabillent , tant que ce geste n’est pas forcé, il s’agit encore une fois de liberté de la femme de disposer de son corps. Une façon d’affirmer ses revendications et d’imposer ses opinions à la société.

Et vous ? Nue intégral ou voile intégral ? Quelle expression féminine allez vous soutenir ?

piggygirlsbank :
La liberté de la femme n’a pas de prix !
Vous aussi soyez féministe, financez leurs libertés !

www.piggybankgirls.com
LE FINANCEMENT PARTICIPATIF DES FEMMES QUI ONT DU CLITO
Galerie
Publié le 24/06/2016