Art

Les pulsions sexuelles en peinture

+1+2+3+4+5

Affaires DSK et Georges Tron pour les plus récentes. Shame côté ciné. L’actualité de nos hommes politiques et la tendance actuelle à traiter artistiquement le sexe comme une pulsion destructrice, et exclusivement comme tel, se rencontrent enfin dans le travail de deux peintres. Guy Denning est un street artiste anglais dont les travaux mélangent actualité (9/11) et histoire culturelle (La Divine Comédie, Jeanne d’Arc). Franck E. Rannou est français, plus connu pour ses peintures du XV de France et de l’équipe nationale de foot.

Leur rencontre porte le nom sans équivoque de We Are All Prostitutes et peut s’admirer à la Signal Gallery. Une série censée rendre compte des déboires sexuels des hommes politiques mais qui dépeint plus directement le tiraillement intérieur de l’être face à ses pulsions. Ou comme le disait le père de la psychanalyse avec toute la nuance qu’on lui connaît :  » Le diable n’est pas autre chose que l’incarnation des pulsions anales érotiques refoulées. »

 

 

Galerie
Publié le 10/02/2012