Art

Joel Parés s’attaque aux préjugés avec provocation

+1+2+3+4+5

Changer de peau, métamorphoser sa vie, c’est possible avec le photographe Joel Parés. Cet ancien U.S Marine a eu l’excellente idée de transformer des grands patrons, des vétérans de guerre ou encore des infirmières en bandits, dealeurs, stripteaseuses ou sans domicile fixe. Une manière intelligente de se rappeler que la première intuition n’est jamais la bonne et surtout que chaque image est un préjugé.

judging-america-Joel-Pares-1

judging-america-Joel-Pares-2

judging-america-Joel-Pares-3

judging-america-Joel-Pares-4

judging-america-Joel-Pares-5

judging-america-Joel-Pares-6

judging-america-Joel-Pares-7

judging-america-Joel-Pares-8

judging-america-Joel-Pares-9

judging-america-Joel-Pares-10

« Il n'y a pas de préjugés anodins. »
Fiodor Dostoïevski
« Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. »
Albert Einstein
Galerie
Publié le 02/10/2014