Pictures

DISAPPOINTED VIRGINITY : L’EROTISATION DU GIF

+1+2+3+4+5

Marc Blackie est un artiste anglais qui explore le ridicule de la libido humaine de manière obsessionnelle, à travers la photographie, le court-métrage et l’animation. On pense au premier abord que c’est un énième photographe « pseudo-érotique » qui fait tout ça pour attraper gratis de la jolie fille. Mais pas du tout. C’est en voyant ses animations que notre cerveau a essayé de ne pas écouter nos yeux. Ses « MUTOSCOPES ANIMATIONS » sont très intéressantes. « une série de portraits animés, chacune composée parfois d’une centaine de photographies, réalisées individuellement et assemblées en série non-séquentielle. »

Il y a une vraie philosophie derrière ses images. Enfin, disons qu’il a conceptualisé la notion d’érotisme à sa façon.
Dé-construction des clichés de l’érotisme, cynisme et images hautement perturbatrices (même pour les filles). Ses Gif animés forment un concentré de tout ce que l’on attend d’une image pornographique en mouvement, un reflet des habitudes inconscientes en ce qui concerne le désir. Une désinvolture surréaliste qui désincarne entièrement le sujet et désengage le spectateur de son attente première, le regard qui a pensé immédiatement au sexe brut, pur et sans détour.
Ses images mettent mal à l’aise autant qu’elles interrogent sur le rapport au sexe. Son projet artistique s’appelle DISAPPOINTED VIRGINITY. Il est relayé par pleins de sites pornographiques, nous voulions en parler car sa démarche va au-delà. On y reviendra bientôt.

mutoscope_03

mutoscope_04

mutoscope_09

mutoscope_14

mutoscope_15

mutoscope_18

mutoscope_21

mutoscope_22

mutoscope_23

mutoscope_24

mutoscope_25

mutoscope_30

"Le Graphics Interchange Format (littéralement « format d'échange d'images »), plus connu sous l'acronyme GIF [ʒif] (prononcer « jif », selon son créateur), est un format d'image numérique couramment utilisé sur la Toile.
En 2012, le mot gif a été élu « Mot de l’année » pour l’édition américaine du dictionnaire d’Oxford University Press2."
Source Wikipedia.
Galerie
Publié le 06/02/2015