TV

Pourquoi Thierry Ardisson n’est t-il plus le grand patron ?

+1+2+3+4+5

1.Il a capté que rien ne restait en mémoire à la télé, alors il a commandité son mausolée numérique en partenariat avec l’INA (qui a plus de valeur à ses yeux que l’ENA) qui a archivé 30 ans d’émissions pour lui, une force de testament avant le dernier souffle.
2.Il aime aujourd’hui Marc-Olivier Fogiel et n’a trouvé comme seule tête de turc qu’Alessandra Sublet.
3.Il a compris qu’il allait être remplacé très vite par un robot qui fera le même boulot que lui.
4.Il ne provoque plus, vieillissement oblige, il fuit les conflits.
5.Tout le monde sait qu’il fume des pétards depuis toujours et personne ne se questionne sur l’état de sa mémoire, à 65 ans, il est temps d’y penser.
6.Il a du divorcer de la mère de ses trois enfants pour se remarier avec une journaliste beaucoup plus jeune.
7.Il s’attaque doucement à la production cinématographique pour placer correctement ses deniers « durement » gagnés à la télé.
8.Il fait faire le sale boulot par d’autres, Gaspard Proust en tête de cortège télévisuel.
9.Il a besoin de quatre auteurs dans l’ombre à chaque émission pour pouvoir encore être drôle ou jeune, c’est souvent la même chose.
10.La preuve en images.

"La provocation provient du dépit et est un enfantillage. Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation."
Charles Dantzig
"La provocation est ma manière à moi de faire un travelling avant. Un seul arrêt image et je me flingue. Fondu au noir."
Serge Gainsbourg
Galerie
Publié le 15/12/2014