Cinéma

Le docu le plus transgressif du XXIe siècle à voir en intégralité ici

+1+2+3+4+5

Adam Curtis est selon nous l’un des plus grand génie du documentaire contemporain. Son dernier coup de maitre se nomme HyperNormalisation. Que l’on pourrait analyser facilement comme un manuel anti-manipulation. Un guide pour se former correctement à la pensée critique.
Il essaye de rendre ici la complexité du monde et le chaos intelligible. Très proche de ce que nous produisons avec LA SOCIÉTÉ DES INFILTRATIONNISTES.

Autrement dit, HyperNormalisation raconte l’histoire extraordinaire sur la façon dont nous sommes arrivés à cette étrange période de grande incertitude et de confusion – où ceux qui sont censés être au pouvoir sont paralysés – et ne savent pas quoi faire. Et, où les événements semblent inexplicable et hors de contrôle – de Donald Trump au Brexit, en passant par la guerre en Syrie, ou encore face à la crise des migrants sans fin, et les attaques à la bombe au hasard. Adam Curtis explique non seulement pourquoi ces événements chaotiques se produisent – mais aussi pourquoi nous, et nos politiciens, ne pouvont pas les comprendre.

Son travail de montage et de sonorisation est comme toujours tout simplement hallucinant (les anciennes équipes du Zapping peuvent aller se cacher à côté de lui).
Montrant des archives de la BBC passant du 11 Septembre à Donald Trump ou de Poutine à Jane Fonda, le réalisateur décrypte ce qu’est devenu le monde occidentale au XXIe siècle. Si vous êtes déprimé ou morose, ce n’est peut-être pas ce qu’il faudra voir seul avec votre chat. Par contre si vous voulez anticiper ce qu’il va arriver, Adam Curtis peut vous y aider grandement. En s’inspirant intelligemment à la fois de l’œuvre de Jean-Luc Godard comme celle de Freud ou de Brecht.

Son autre grand documentaire, It felt like a kiss (2009) fait partie intégrante d’un spectacle multimédia de la compagnie Punchdrunk avec la partition du musicien de Blur et Gorillaz, Damon Albarn, interprétée par le Kronos Quartet.

Il y a eu aussi en 2002 son manifeste contre la manipulation de l’opinion dans les pays démocratiques avec The Century of the Self. Son pitch . Oh très simple. Comment le neveu de Sigmund Freud inventa les relations publiques et la société de consommation en adaptant les théories de son oncle, suivi par Anna, la fille coincée du psychanalyste star.

Adam Curtis, né en 1955, est documentariste à la télévision anglaise.
Il a travaillé au cours de sa carrière comme scénariste, narrateur, producteur et réalisateur. Il a étudié les sciences humaines (introduit à la génétique, la psychologie, les sciences politiques, la géographie, et la statistique élémentaire) à l'université d'Oxford. Il y enseigna les sciences politiques, mais quitta l'université pour se lancer dans une carrière à la télévision.
L'utilisation régulière d'images d'archives est un de ses traits distinctifs. The Observer raconte que "s'il y a un thème dans le travail de Curtis, c'est le regard sur la façon dont les différentes élites ont essayé d'imposer leur idéologie dans leur époque, et les conséquences tragi-comiques de celles-ci."
Galerie
Publié le 28/10/2016