Art

#SECRETPROJECTREVOLUTION #ARTFORBUSINESS

+1+2+3+4+5

Après l’association de Lady Gaga et Jay-Z avec la performeuse Marina Abramovic, Madonna se devait de répondre avec un évènement similaire. Toujours au nom de l’art il va s’en dire. Et la grande mode chez les Pop-Stars en ce moment est de se produire dans des galeries normalement réservées aux élites, citant à tour de bras Picasso, Basquiat ou Koons. Qu’il est bon soudainement de ne plus produire de la musique pour la masse. De s’élever au rang d’artiste total et engagé. Braver les frontières au nom de la liberté d’expression pour lutter contre l’oppression, l’intolérance et la complaisance, c’est effectivement ce qu’annonce Madonna (chez Gagosian, galeriste prêt à tout pour une bonne publicité) avec son projet «secretprojectrevolution». Annonçant par la même occasion le lancement d’un site internet : artforfreedom.com, plateforme collaborative autour de la notion de liberté et de l’art. Elle dédie son action à « tous ceux qui ont été persécutés, qui le sont encore, et à tous ceux qui le seront probablement ».
Pour accompagner l’affaire elle commandite un film expérimental à Steven Klein, on vous laisse juger du résultat…

Galerie
Publié le 06/10/2013