Ads

M.I.A vend son âme à H&M

+1+2+3+4+5

On est dans un cas d’hypocrisie parfaite.
H&M qui initie une World Recycle Week la même semaine que la Fashion Revolution Week, évènement qui a été lancé suite à l’effondrement du complexe du Rana Plaza au Bengladesh avec le désormais célèbre #whomademyclothes. Le but de la démarche commence déjà par avaler toutes les autres organisations (qui elles ne sont pas lancées par des marques) à coups de millions et d’effet branchés en s’attribuant les atouts d’une pop-star pseudo engagée. C’est mal parti…surtout lorsque l’on sait que c’est M.I.A la figure de proue de la campagne.
La même qui il y a encore quelques mois produisait un clip en hommage aux migrants. Rappelez vous celui où elle portait une petite subversion avec son t-shirt « Fly Pirate » à la place de « Fly Emirate ».
A quoi bon faire des coups de provocation quand quelques mois après on devient l’un des porte-manteaux d’H&M ?
Quand on se présente avec un certain engagement politique et social et qu’on dénonce les inégalités et le racisme mieux vaut ne jamais dire oui à l’enseigne H&M.
Beaucoup des ses (ex) fans ne lui pardonneront pas…

Galerie
Publié le 13/04/2016