Ads

L’envers du décor du nouveau studio de Kris Van Assche

+1+2+3+4+5

Concrete suit la construction du nouveau studio de Kris Van Assche, le directeur artistique de Dior Homme. En voix off, le créateur raconte la conception de ce lieu hors norme et parle de ses rêves et du chemin qu’il a fallu parcourir pour les réaliser. Il dresse un parallèle entre la création d’un lieu et la conception d’une collection.
Pour ce qui est des intentions du réalisateur Nicolas Diego et du producteur François Larpin (Anniki) on a préféré leur laisser ici la parole pour ne pas dénaturer l’ambition du projet.
« Moins que de filmer un chantier, la production a voulu raconter la réalisation d’une ambition et la construction d’un rêve. Le chantier vient illustrer ce propos et met en images l’une des sources d’inspiration du créateur, à ses débuts très inspiré par le monde ouvrier.
L’image se devait de rêvéler la personnalité du créateur: un mélange de vive passion et de froideur raisonnée. La mise en scène illustre ces deux aspects. Pour cela, la photographie alterne entre des plans en HI8 saccadés, très proches des ouvriers et des plans fixes plus larges et lents qui s’inspirent des courts métrages de Steve McQueen (Gravesend et Giardini notamment).
Le film raconte comment un jeune enfant du village de Londerzeel en Belgique a dévouvert sa passion pour la mode et à force de travail et de persistance a réussi à devenir le successeur d’Hedi Slimane à la tête de Dior Homme tout en créant sa propre marque. Le chantier incarne la construction de cette ambition… »

Concrete_4 Concrete_5 Concrete_6 Concrete_7 Concrete_8 Concrete_9

Galerie
Publié le 27/11/2014