Ads

Le collectif Dvein : sniper visuel

+1+2+3+4+5

Leur atelier ressemble à une utopie de start-up de la fin du 20ème siècle. Un espace ouvert, où les outils de travail et de loisir se croisent, se mélangent et s’interchangent. Comme un esprit un peu fou, ouvert au courant d’air et aux éclairs de génie.
Dvein a été créé par trois réalisateurs : Fernando Domínguez, Teo Guillem et Carlos Pardo.
Que font-ils ? Ils créent. Réellement. Donc, ils ne définissent pas leur travail de peur de le réduire.
Passant de la réalisation pure, à la DA, aux simples conseils. Des films à l’animation. Ils aiment s’impliquer autant que possible dans le processus créatif de leurs commandes, mais ne s’imposent jamais au-delà de leur rôle. Parce que la création de se force pas.
Du coup, voilà la plume bien faible pour cerner et dresser le portrait de Dvein.
Comment définir le mouvement perpétuel ? Doit-on tenter d’arrêter la création pour pouvoir la figer avec des mots ?
Sans doute que non. La meilleure réponse se trouve dans leur dernier film démentiel pour River Island x Jean-Pierre Braganza…Une merveille visuelle, vraiment.

Galerie
Publié le 26/02/2015