Ads

#Interview #HughesWilliamThompson #YoungDirectorAward

+1+2+3+4+5

Vous venez de gagner un prix au prestigieux YDA , c’est une reconnaissance et un immense clin d’œil de la profession quel a été votre sentiment en l’apprenant ?
You just won a prize at the prestigious YDA, it’s a big acknowledgement of your work from the industry, how did you feel when you first heard of your win ?
J’étais déjà tellement honoré d’être seulement nommé et de partager ma catégorie avec des réalisateurs que j’admire depuis de longues années. Quand j’ai appris pour le prix, c’était réellement surréaliste. D’être récompensé parmi ces réalisateurs accomplis.
I was so honored just to receive the nomination and to share a category with some directors I have admired for a long time. When I heard about the win, it was truly surreal to be recognized among those accomplished directors.

Quel est le film dont tu es le plus fier ?
Which movie are you the most proud of ?
Je suis assez fier du film récompensé aux YDA, A New Man, mais en un sens je suis encore plus fier de mon film précédent, Pauline In A Beautiful World, fait avec amour et qui est né de l’histoire de ma propre famille et de mon expérience dans une petite ville dans le Sud de l’Amérique.
I’m quite proud of the YDA-winning film, « A New Man », but in another way I’m more proud of my previous short film, « Pauline in a Beautiful World », which was more a labor of love and the story was born out of my own family’s history and experience in a small town in the American South.

Et celui dont tu as le plus honte ?
And which one are you the least proud of ?
Je sais me montrer très critique de mon propre travail mais je n’ai jamais regretté d’avoir fait un film. Il y a un grand nombre de films que j’ai réalisé pendant mes études qui ne m’enthousiasme plus autant qu’avant, mais chacun m’a permis de m’améliorer comme réalisateur. C’est donc dur d’en renier un en particulier.
I’m often very critical of my own work, but I have never regretted making a film. There are plenty of films I made during my film school years that I’m not the most excited about, but I believe each of them served their purpose to help me grow as a filmmaker so it’s hard to pin down one in particular that I’m least proud of.

Comment définirais tu ton style ?
How would you describe your ‘style » ?
On m’a beaucoup dit que mon style est excentrique, sombre, surréaliste et lunatique.
Many have said my style is offbeat, dark, surreal, and moody

Dans toutes les catégories, quel est le film qui représente le plus ta génération ?
Among all categories which film do you think is the most representative of your generation ?
À mon avis, le film de Remy Cayuela, Afterglow, aborde des thématiques qui sont vraiment propres à la culture de notre génération.
I think Remy Cayuela’s video « Afterglow » speaks thematically and culturally to our generation.

Le film court qui t’a le plus bouleversé sur internet ?
Which short film from the web moved you the most ?
Je suis un grand fan du clip de Ian et Cooper pour Back to Me, le mélange de techniques et le style sont tellement léchés.
I’m a huge fan of Ian & Cooper’s music video for « Back to Me »— the blend of technique and style are so well-realized.

Quel est le film le plus prémonitoire que tu as vu ?
What’s the most promonitory movie you’ve ever seen ?
Un film en avance sur son temps à mon avis, c’est celui de Jonathan Glazer, Under The Skin. À mon avis, le cinéma va aller de plus de en plus vers des narrations menées par des objectifs esthétiques.
One that I think it was ahead of its time is Jonathan Glazer’s Under the Skin– I think cinema will move more toward aesthetically-driven narrative as time goes on.

Quelle serait la photo qui définirait le plus l’idée de la Jeunesse ?
Which photo would be the best representation of the idea of youth ?
Il y a une photo de William Eggleston qui résume bien l’idée de jeunesse, je pense.
There’s a photo by William Eggleston that I think encapsulates it.

artwork_images_911_775253_william-eggleston

Il y a aujourd’hui plus de jeunes réalisateurs que de jeunes écrivains. Il y a de plus en plus de chaînes Vimeo que de manuscrits publiés. Est-ce que les images sont en train de définitivement remplacer les mots ?
Nowadays there are more young directors than young writers, there are more vimeo channels than published manuscripts, do you think images are now totally replacing words ?
Les images sont plus accessibles que jamais. À la création comme au visionnage. Mais les films reposent essentiellement sur des mots, donc je ne pense pas que les mots ne seront jamais totalement dépassé comme transmission artistique.
I do think images are much more accessible than ever before to both create and consume, but film is essentially based on words– scripts, treatments, or what have you– so I don’t think words will ever be totally usurped as a form of conveying art.

Les vieux disent que c’était mieux avant, tu es de ceux qui pensent que ce sera mieux après?
Eldery use to say « it was better before ». Do you think « it will be better tomorrow » ?
Je pense que nous sommes formés et informés par notre passé. Mais nous avons aujourd’hui plus de possibilités d’améliorer l’avenir que nous n’en avons jamais eu. Le cinéma est une forme d’art encore très jeune, nous avons encore tellement de temps pour le rendre mature et efficace.
I believe we’re informed by the past, but we have a lot of power now to shape the future into something better than ever. Cinema is still so young as an art form that I think we can continue to grow and develop it and make it more effective as time goes on.

Galerie
Publié le 07/07/2014