Ads

Gaspard Proust est le sida

+1+2+3+4+5

Voici enfin une campagne de prévention réussie. Bien plus impactante que la dernière apparition de Gaspard Proust dans le dernier film de Frederic Beigbeder, l’Idéal.
En même temps, d’une certaine façon, l’un répond à l’autre.
Dans le film de ce dernier, il est payé pour incarner une ordure nombriliste du XXIè siècle qui « enfonce » tout ce qui bouge à partir du moment où ce qui bouge fait du 90C et a des jambes plus grandes que son ambition. Forcément, il devait se frotter un jour au sujet du Sida. [ceci est une fiction bien entendu]
Ce spot, effrayant et puissant, sous forme de lettre, ou de « reminder » donne la parole à l’un des plus grands fléaux de ce siècle. Et quand le Sida vous parle, vous ne pouvez pas ne pas l’écouter. Une très belle idée, dont l’objectif, presque atteint,  est une diffusion virale sur les réseaux sociaux. Aides continue à taper fort sur son ennemi numéro 1 en utilisant la subversion bien connue de Gaspard Proust, sans le second degré cette fois.

Galerie
Publié le 09/06/2015