Ads

Fidel Castro x Burger King : Fiction ou Réalité ?

+1+2+3+4+5

Fidel Castro est partout en ce moment. L’ex-chef de la révolution, âgé de 88 ans, a évoqué la «croissance accélérée de la population mondiale, sur fond de changement climatique, la raréfaction de l’eau et les conflits internationaux qui ont des répercussions sur la hausse des prix».
Et l’actuel président cubain Raul Castro, qui a succédé à son frère retiré du pouvoir en 2006 pour des problèmes de santé, a décrété la production d’aliments «stratégique», Cuba important 80 % de sa consommation pour quelque 2 milliards de dollars par an…
En réponse à cette déclaration notre ami Edouardo Casanova a réalisé un film absolument remarquable pour soulever les consciences et expliquer à son public que la révolution commence maintenant. Edu Casanova s’est posé les bonnes questions avant de produire son film :

Les Cubains peuvent acheter une chemise chez Zara? Peuvent-ils manger un hamburger Burger King ? Est-il nécessaire de manger un hamburger Burger King ou d’acheter une chemise Zara? Est-ce que nous nous rendons compte que la faute incombe aux États-Unis? Nous allons réaliser que la faute venait de Cuba? Les Cubains vont-ils quitter Cuba? Serons-nous si Fidel savait que Kennedy allait être tué?

Fidel Castro eating a hamburger

Andy Warhol eating a hamburger

Comme nous l’avions publié en début d’année, en découvrant le travail d’Eduardo Casanova, nous avons eu le même sentiment qu’en découvrant Xavier Dolan, il y a des années, à ses débuts. Presque au même âge.
A seulement 23 ans le réalisateur espagnol a déjà su imposer une signature visuelle bien à lui. En même temps le jeune Casanova a paradoxalement une longue expérience derrière lui. Lui qui a commencé comme acteur à 12 ans, dans une série tv très populaire bien de chez lui, a gagné beaucoup d’argent pour son âge mais qu’il a entièrement investi dans ses films, un peu à la manière d’un Quentin Dupieux.
Pari très osé quand l’on sait qu’il a été à la fois producteur, scénariste et réalisateur de ses premières vidéos. Son courage a payé. Son style s’est formé. Et un artiste est né.
Retenez bien ce réalisateur encore adolescent, il y a tout à parier qu’il devienne aussi célèbre que son nom de famille…prophétique.

Galerie
Publié le 21/07/2015