Cinéma

CHARLENE BAGCAL, RÉALISATRICE A SUIVRE

+1+2+3+4+5

Ce qu’on raconte sur Charlène Bagcal ? C’est assez simple, tout ce qu’elle touche elle le transforme en or. Sa caméra c’est sa baquette magique. Magicienne de l’image qui aime que chacun de ses films lui ressemble. Un mélange subtil entre sensibilité et sensualité. Si on allait loin dans la comparaison on dirait qu’elle est la fille de Bruce Weber et d’Ellen Von Unwerth. Et si on osait l’analyse de comptoir on rajouterait qu’elle a terminé son œdipe et qu’elle est sur le point de tuer symboliquement le père. Pour le reste, il y a son cinéma.

Galerie
Publié le 18/06/2013