Cinéma

BRADONIO, NOTRE COUP DE CŒUR

+1+2+3+4+5

Si vous avez regardez le film ci-dessus (qui rappelle notre clip favori de l’année passée), vos avez saisi en partie qui est Bradonio. Ce jeune réalisateur au nom de footballeur brésilien ne manque pas de décalage. À voir d’ailleurs son auto-biographie sur son site.
Bradinio est donc italo-américain, voyage énormément, a touché à tous les métiers et s’est fait la main à la Fabrica de Benetton à Trévise (sorte de Villa Medicis privée).
Comme tous les jeunes réals, Bradinio est un mélange uchronique et sans frontière de la création mondiale. Une touche d’humour anglais (qui participe d’ailleurs à Funny or Die), un peu de DIY, une dose d’effets spéciaux, on saupoudre d’absurde japonais, le tout dans un emballage scandinave et une lumière américaine, et voilà le chef d’œuvre. À 24 ans seulement.
Vous faîtes ce que vous voulez, nous, on le suit de près.

Galerie
Publié le 28/05/2013