Cinéma

AOIFE McARDLE, QUAND LA RÉAL MAÎTRISE LA PSYCHÉ

+1+2+3+4+5

Cette vidéo, ci-dessus, pour GQ date de trois ans et pourtant, tout le monde l’a encore en tête. C’est ce qu’on appelle le talent. Celui de Aoife McArdle.
Son passé se nourrit de littérature et de documentaires. Du sérieux en somme.
On sent, dans ses publicités, une maîtrise de la psyché humaine. De ses peurs et de ses défenses. Elle comprend comment les contourner, les dévier en sa faveur, comme un grand rhéteur de la Grèce antique.
Et puis, dans son travail musical ou pour l’univers de la mode, c’est sa vision esthétique qui ressort, son œil de photographe.
Il y a toujours du grave dans l’image, parce que le superficiel finit toujours par tuer le beau.
Et enfin, la narration parfaite, comme dans ce clip dont nous vous parlions il y a déjà deux ans, pour Clock Opera.
Le sens, le beau et la narration. Ça s’appelle le talent, on vous le disait.

Galerie
Publié le 28/10/2013