Mode

Adrien Lhommedieu

+1+2+3+4+5

Il ne l’a pas choisi et pourtant son patronyme le destinait à de grandes choses. Alors Adrien Lhommedieu a laissé de côté les images ternes et les lumières pâles pour enter directement dans l’esthétique picturale, les lumières chaudes et une atmosphère ultra sensuelle. Ces deux films pour Loreleï et Heroin Chic sont particulièrement osés. Abandonnant une idée de beauté unique et y ajoutant un cadre de story telling imagée. Fini la neutralité, le spot prend parti pour son histoire. Une tendance qui devrait se multiplier à l’avenir.

Comme la plupart des réalisateurs de talent aujourd’hui, Adrien Lhommedieu est aussi et d’abord un photographe. Ses clichés sont construits comme des films et pensés comme des tableaux. Des qualités qui donnent envie au spectateur de voir l’image prendre vie et les personnages raconter leurs histoires. Et on ne mentionne même pas, est-ce besoin, la beauté évidente des photos.

Galerie
Publié le 08/05/2012