Pictures

Fleur Pellerin au Petit Journal : à l’image de la rentrée de Canal+

+1+2+3+4+5

Un grand moment « de communication et de culture Française », par notre Ministre Fleur Pellerin au Petit Journal du 8 Septembre.

Extraits…

Yann Barthes : En une phrase, ça sert à quoi un Ministre de la Culture ?
Fleur Pellerin : En une phrase ça sert à transformer le plomb en or.

Yann Barthes : Avant-première, vernissage,expositions, remises de prix, apéritif, cocktail dinatoire êtes-vous devenue alcoolique depuis que vous êtes Ministre de la Culture  ?
Réponse de Fleur Pellerin : Ha oui ! en effet. Oui en effet mais il faut garder de la lucidité néanmoins (…)

Yann Barthes : Par exemple, je suis un réalisateur, je viens de vous montrer un navet, vous me dites quoi ?
Fleur Pellerin : Je dis, « vraiment c’est très intéressant et ça offre un regard extrêmement novateur sur notre monde »(rire).

Au sujet d’une oeuvre IMMENSE dans son propre bureau au Ministère de la culture :
« Je ne sais pas du tout qui l’a peint. »

Dans son bureau au Ministère de la CULTURE [dont nous rappelons ici la définition (source : Larousse.fr)
Enrichissement de l’esprit par des exercices intellectuels.
Connaissances dans un domaine particulier.
Ensemble de traditions technologiques et artistiques caractérisant tel ou tel stade de la préhistoire.]

On lui demande d’allumer sa télé, elle ne sait pas. On lui demande d’allumer les enceintes pour écouter de la musique, elle ne sait pas.
Elle veut montrer le téléphone sécurisé pour les appels à l’interne du gouvernement et de ses homonymes étrangers. Elle ne l’a jamais utilisé. Elle ne sait pas comment ça marche. Non plus.

Yann Barthes lui montre une photo de Sébastien Thiéry. (le comédien qui s’est adressé directement à elle nu, lors de la dernière cérémonie des Molières)
« Je l’ai vu tout nu, je le reconnaitrais même sans son visage ».

Galerie
Publié le 08/09/2015