Books

Cioran : De l’inconvénient d’être né

+1+2+3+4+5

Pourquoi lui ?
Parce qu’il résume le mieux la pensée de l’un des plus grands écrivains du XXème siècle. Et surtout parce que Cioran commence comme ça : « Toutes les fois que je ne songe pas à la mort, j’ai l’impression de tricher, de tromper quelqu’un en moi. »

Où le lire ?
A l’église avant votre mariage ou après l’enterrement de vos parents.

Le passage à retenir par cœur :
« Ce que je sais à soixante, je le savais aussi bien à vingt. Quarante ans d’un long, d’un superflu travail de vérification… »

À qui l’offrir ensuite ?
A l’ami(e) largué(e) ou à l’amant déprimé.

9782070721580

"Je sais que ma naissance est un hasard, un accident risible, et cependant, dès que je m'oublie, je me comporte comme si elle était un événement capital, indispensable à la marche et à l'équilibre du monde." « On ne devrait écrire des livres que pour y dire des choses qu'on n'oserait confier à personne. »
Galerie
Publié le 15/03/2014