Photographie

Zoe Zimmer : la femme, au détail

+1+2+3+4+5

Encore une ancienne modèle qui a décidé de passer à la photographie, et en voyant ses images, on comprend pourquoi.(Sans comprendre pourquoi aucun média français n’en a encore parlé !!)

Zoe Zimmer, « fille de » mais pas que, pratique un art étonnant pour son jeune âge. Une photographie dénudée, ultra-graphique, très puissante visuellement. Chacune de ses images affirme une faille, un accident, une rupture. Une esthétique féminine coincée quelque part entre les années 80, les années 50 et l’anonymat du siècle à venir. Les femmes de Zoe Zimmer, sont morcelées à la manière d’un Molinier avec des mises en scène et des contrastes qui ne sont pas sans rappeler les calendriers des Pin-ups des fifties et une modernité affirmée. On pense immédiatement à des affiches publicitaires un peu vintage.

Le choix d’accentuer une partie unique du corps, que cela soit la bouche, la jambe ou l’oeil, est une manière indéniable d’affirmer une féminité exacerbée tout en protégeant l’image de la femme par la disparition du « reste » du corps.

D’un détail de femme, Zoe Zimmer sait faire une oeuvre complète, pleine de sens et tout simplement sublime.

Qui a dit que le diable se cache dans les détails?

image-2015-09-16-a-14.59.25

image-2015-09-16-a-15.08.00

image-2015-09-16-a-15.07.45

image-2015-09-16-a-15.07.31

image-2015-09-16-a-15.07.21

image-2015-09-16-a-15.07.12

image-2015-09-16-a-15.07.01

image-2015-09-16-a-15.06.49

zoe-zimmer_ben-trovato3

Lookfilter-Interview-Zoe-Zimmer-Image1

image-2015-09-16-a-15.01.39

image-2015-09-16-a-15.01.09

image-2015-09-16-a-15.00.50

image-2015-09-16-a-15.00.36

image-2015-09-16-a-15.00.04

image-2015-09-16-a-14.59.49

Galerie
Publié le 16/09/2015