Photographie

Morvarid : Preserved for a better day

+1+2+3+4+5

Morvarid K est née en 1982, à Téhéran. Vivant entre plusieurs lieux, elle porte son regard sur l’absurdité quotidienne et la tension viscérale qui fait qu’une chose, bien qu’absurde, se reproduit jour après jour. Elle travaille sur les notions d’entre deux, d’invisible, de transition, de frontière et de temporalité. Elle considère l’Iran comme son cœur et y consacre la plupart de ses projets photographiques.

Ce travail photographique effectué chez des Téhéranais sans modification des lieux, exprime l’état d’esprit des gens en un instant avant les élections présidentielles début 2013. Par la métaphore du drap jeté sur un meuble pour mieux le préserver, la série « Preserved for a better day » relate l’histoire de gens et leurs univers, délibérément cachés pour durer plus longtemps, avec l’espoir d’être encore présent, encore frais, à l’arrivée de jours meilleurs. Un regard plus en détail laisse apparaître du mouvement, de l’activité, de l’optimisme. Malgré la présence du drap, la vie n’est pas arrêtée et les gens n’ont pas baissé les bras. Il existe juste une couche de discrétion et de protection, comme une frontière entre le visible et l’invisible.

Exposition du 6 au 12 juillet à Arles dans le Garage de l’hôtel Nord Pinus (rue Fanton).
Par la suite, exposition itinérante proposée aux agences de publicité, maisons de production, sociétés membres du Club des Directeurs Artistiques qui souhaitent animer et soutenir les filières de la photographie.

Galerie
Publié le 01/07/2015